Samsung aurait pu s’offrir Android en 2005

Android Kit Kat

Plutôt que de miser sur Tizen, Samsung aurait visiblement pu s'offrir Android, il y a quelques années de cela, en 2005. A l'époque, il avait sciemment refusé l'offre.

La question mérite d’être posée : quelle trajectoire aurait pris Samsung s’il avait sorti le chéquier et s’était offert l’OS Android lorsque la possibilité s’était offerte à lui, en 2005 ? En effet, comme il nous l’est rapporté aujourd’hui, Andy Rubin, le fondateur d’Android, avait décidé en 2005 de démarcher une entreprise afin de réclamer les ressources nécessaires à l’évolution de son OS mobile, encore à ses prémices. Cette entreprise n’était pas Google, mais bel et bien Samsung. Epaulé de son équipe du moment, alors composée de 8 personnes, il décida de prendre un vol pour se rendre à Séoul, en Corée du Sud, afin de rencontrer Samsung.

Malheureusement, Samsung n’a pas été charmé par la présentation faite d’Android, et les choses en sont restées là. Selon Rubin, comme il l’est rapporté dans le livre « Dogfight : How Apple and Google Went to War and Started a Revolution », Samsung aurait même été jusqu’à moquer l’homme sur ses ambitions démesurées, étant donné la taille réduite de son équipe.

Le même Samsung se rendra compte un peu plus tard qu’il a laissé passer là une belle opportunité : deux semaines après ce rendez-vous, Google mettait la main sur l’entreprise de Rubin, et s’appropriait dans le même temps l’OS Android. Comme précisé quelques lignes plus tôt, Samsung est actuellement empêtré dans le développement de Tizen, son propre OS, à l’avenir relativement incertain. Comme quoi.

Tags :Via :ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité