King (Candy Crush) veut devenir le roi de la Bourse

Candy Crush Saga

L'éditeur de Candy Crush considère qu'il n'a pas encore fait assez d'argent en laissant des individus aligner des bonbons. Comment faire pour que les dollars fassent des petits ? Les installer tranquillement en bourse sur le NYSE.

King a tout compris au partage et aux réseaux sociaux, au point que son application (loin d’être novatrice) a rencontré un succès aussi mondial qu’impressionnant. Le jeu a généré la plus grande part des bénéfices de King.com, qui se sont élevés à 567,6 millions de dollars en 2013.

Outre le fait de sortir d’autres applications, l’éditeur compte investir, en témoigne le dossier déposé au gendarme de la bourse, la SEC.

D’après le document officiel, la firme souhaiterait réaliser son IPO sur le New York Stock Exchange (NYSE) et ainsi suivre Twitter, qui avait lui aussi préféré cette place au Nasdaq, voie d’entrée de prédilection des sociétés high-tech, comme Facebook.

La firme aux dents longues serait soutenue dans cette démarche par JP Morgan, le Credit Suisse, BofA Merryl Lynch, Deutsche Bank, Barclays et RBC Capital Markets. On leur souhaite surtout de ne pas connaître le même sort que Zynga, Groupon ou Facebook qui sont les premiers à savoir que la bourse n’est pas une enfant de coeur.

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Une IPO c’est une introduction en bourse, ils ne vont pas investir en bourse comme dit dans l’article, ils vont lever, demander de l’argent a des investisseurs pour développer de nouveaux jeux… Alors dire qu’ils vont placer leur bénéfices… Bref.
    Et pour Facebook, son cours en bourse fait environ +50% par rapport a son introduction.
    Bref. Tchuss 😉

    1. Mais une introduction en bourse coûte énormément, et les risques sont présents. King n’a pas la même taille que facebook, qui a pu tout de même se redresser.

      Et bien entendu qu’ils vont placer une partie de leur argent en provenance de leurs bénéfices, King se doit d’être crédible pour être suivi par des actionnaires. Si ça passe, ça va gonfler leur capital. Tu crois vraiment que les courtiers vont investir dans une société qui a fait qu’un seul jeu, qui plus est se retrouve déjà dans les dossiers de la justice ? Ils ont besoin d’investir envers de potentiels actionnaire afin d’être solide, afin qu’on les prenne pas pour des bouffons.

      Donc oui, c’est un investissement.

  2. Non, une intro n’est pas un investissement. C’est faire un très très gros raccourci…
    Il vont lever de l’argent qui vont leur permettre de faire des investissements ensuite, dans le developpement de nouveaux jeux. Alors oui ils ne vont pas rester qu’avec un jeu. D’ailleurs ils en ont déjà plusieurs mais beaucoup moins connu que candy crush.
    Dans l’article, il est sous entendu que king va placer son argent en bourse, c’est faux.
    Il va rien placer en bourse, ils ne vont pas prendre de participation dans des boites cotées.
    Et une intro coûte chère, oui… Mais les banques et intermédiaires financiers sont rémunérés par des commission d’introduction en fonction de la réussite ou non de l’intro.

    Conclusion : il vont prendre de l’argent et se développer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité