Prise en main : Tokyoflash Kisai Blade LED Watch, une montre bling-bling et complexe !

Tokyoflash Kisai Blade LED Watch

Passé maître dans l'art des montres pour geeks (et ce n'est pas péjoratif), Tokyoflash propose dans ses rayons virtuels quelques modèles plus voyants que d'autres. La Kisai Blade LED Watch en fait indéniablement partie !

C’est quoi ?

Tokyoflash Kisai Blade LED Watch

Si vous n’avez jamais entendu parler de Tokyoflash, il n’est jamais trop tard pour bien faire : il s’agit d’une marque proposant à la vente des modèles de montres aux concepts à chaque fois différent. Pour résumer succinctement la politique appliquée par la firme japonaise, on pourrait dire qu’elle souhaite uniquement vendre des montres sur lesquelles il va être compliqué de déchiffrer l’heure. Jouant sur le principe de communauté, Tokyoflash propose même aux intéressés de soumettre leurs concepts. Dans le cas où le concept est solide, il se peut qu’il entre en production.

Pour nous focaliser sur le modèle dont il est question ici, le Kisai Blade LED Watch, il va proposer une lecture de l’heure basée sur des lames se baladant tout autour du cadran, prenant la forme d’une turbine. Mais nous y reviendrons.

Design

Tokyoflash Kisai Blade LED Watch

Bling-bling au possible, la Kisai Blade LED Watch de Tokyoflash est proposée dans un coloris doré qui ne devrait pas passer inaperçu. Ceci étant, il est tout à fait possible d’opter pour un coloris noir bien plus discret, qu’il sera plus aisé d’adapter avec votre garde-robe. Sur la version dorée, l’heure est affichée à l’aide d’une LED rouge et sur la version noire à l’aide d’une LED bleue. Ceux ne désirant vraiment pas se faire repérer avec leur montre pourront également opter pour un bracelet en cuir, encore plus discret, remplaçant le bracelet en acier.

Sur le côté de la montre se retrouvent 2 boutons, l’un vous permettant d’afficher l’heure, l’autre d’accéder aux réglages.

Utilisation

Tokyoflash Kisai Blade LED Watch

C’est là que ça se complique. Lire l’heure sur la Kisai Blade LED Watch n’est pas impossible, mais il vous faudra tout de même un petit temps d’adaptation (quelques minutes en fait, mais on aime bien vous faire peur !).

La montre offre deux modes d’affichage. Le premier est décomposé en 3 phases : la première fois, la LED va désigner l’heure, la seconde fois la dizaine des minutes, et la troisième et dernière fois la minute (il s’agit en fait de la méthode dite du « 12-5-9 »). Le second mode d’affichage est plus traditionnel, plus rassurant, et se rapproche de ce qui est proposé sur une montre classique. Pour grossir un peu le trait, on pourrait dire qu’avec ce mode, la grande aiguille va pointer l’heure, la petite les minutes, tandis que les secondes seront indiquée par des pointillés.

Si vous désirez voir ces modes d’affichage en fonctionnement, jetez donc un oeil à la vidéo qui suit :

Elle pourra également afficher la date, et faire office de réveil. Attention à ne pas vous tromper en réglant l’heure de votre alarme, vous risqueriez de le regretter !

La Kisai Blade LED Watch se recharge via USB, grâce au câble fourni dans sa boîte. Une recharge de 3h30 suffit à lui conférer une autonomie d’un mois. Cependant, le port USB de la montre est caché, et pour le faire apparaître, vous devrez jouer du tournevis. Rassurez-vous : la démarche n’a rien de compliqué, et un tournevis adapté est d’ailleurs livré.

On a aimé

Tokyoflash Kisai Blade LED Watch

La finition dorée bling-bling plait ou ne plait pas, c’est radical. De notre côté, on a trouvé le pari chaloupé, et quoiqu’on en dise, actuel. Les montres « dorées » sont tendance en ce moment, c’est un fait, et voir Tokyoflash suivre la mouvance n’est pas déplaisant, loin de là.

La Kisai Blade LED Watch est accessible, et lire l’heure sur cette montre n’a rien de sorcier. Et même si c’était le cas, le second mode d’affichage est on ne peut plus simple à décoder.

On n’a pas aimé

Tokyoflash Kisai Blade LED Watch

La configuration de la montre est archaïque au départ, et vous n’avez pas intérêt de vous tromper en réglant l’heure ou votre alarme. Mais c’est vraiment chercher la petite bête, car dans les faits, une fois épaulé par la (petite) notice livrée avec cette Kisai Blade LED Watch, c’est presque un jeu d’enfant que de la régler sur la bonne heure.

Et alors, j’achète ?

Tokyoflash Kisai Blade LED Watch

C’est là plus une question de goûts qu’autre chose. De prix sans doute, inutile de se mentir, puisque la Kisai Blade LED Watch est vendue 126€ sur le site de Tokyoflash. Ce n’est pas outrancier, loin de là même, par rapport aux autres modèles proposés par la marque sur son site.

Néanmoins, si vous cherchez une montre qui sorte de l’ordinaire et qui vous permette d’afficher discrètement votre côté geek, qu’il s’agisse de la Kisai Blade LED Watch ou d’une autre, c’est sans doute chez Tokyoflash que vous pourriez la trouver. A l’heure des montres connectées, c’est presque là un acte de résistance.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pub…
    Si c’est pas honteux, déjà qu’ils ne savent pas écrire de bons articles (certains contiennent des fautes, n’est ce pas Norédine, d’autres sont juste une traduction via google translate, d’autres encore arrivent avec beaucoup de ratrd par rapport aux faits,…), maintenant on essaie de se faire de l’argent?!

  2. C’est un objet sympa je trouve…
    moi j’ai une detomaso à LED et je me suis toujours pas habitué à la lecture de l’heure… :-)
    Le plus gros problème, c’est de devoir appuyer sur un bouton pour lire l’heure. :(

  3. bonjour
    nous avons acheté un montre chez Tokyoflash. Nous l’avons reçue rapidement et elle fonctionne bien. Par contre, on a dû payer 35, 40 euros en plus à FEDEX.
    Bon à savoir, non?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité