Faire voler son drone à côté de la Tour Eiffel, c’est 1 000€ d’amende

Un drone à la Tour Eiffel ? Mauvaise idée

Décidément, il ne fait pas bon vouloir faire prendre l'air à son drone, ailleurs que dans son vaste jardin tout du moins. Après l'épisode du drone de Nancy, direction la capitale où un homme voulait faire voler son appareil à proximité de la Tour Eiffel. Bien mal lui en a pris, il écope de 1 000€ d'amende.

En début de semaine, un jeune homme de 22 ans a eu l’idée de promener son drone sous la Tour Eiffel, au niveau du premier étage donc. Rapidement, le drone a été confisqué, le pilote interpellé par la police, placé en garde à vue puis présenté un magistrat du parquet de Paris dans une procédure de « plaider coupable ».

Cette procédure permet aux procureurs de proposer une ou plusieurs peines à l’individu qui reconnait les faits, cela permet d’éviter le procès. Résultat, l’homme a écopé de 1 000€ d’amende, dont 500 avec sursis. Une « mauvaise idée » donc et/ou une méconnaissance des lois en vigueur, situation qu’ont déjà vécu plusieurs personnes, à Nancy et à Paris encore, par exemple, où un jeune homme comparaîtra bientôt pour avoir filmé le quartier de la Défense.

Tags :Sources :PCInpact
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Ok, c’est bon, je suis allé voir la source de l’article que vous indiquez :

      Toujours selon les informations de nos confrères, le prévenu a été condamné pour « conduite d’aéronef non conforme aux règles de sécurité ». Au sens de l’article L 6232-4 du Code des transports, cette infraction est passible d’une peine maximale d’un an de prison et 75 000 euros d’amende.

  1. Et puis il y a un truc rigolo : la source initiale (à savoir Europe 1) donne pour titre :

    500 euros d’amende pour avoir fait voler un drone sous la Tour Eiffel

    PCinpact, qui reprend l’information d’Europe 1, donne pour titre :

    Vol de drone à la Tour Eiffel : il écope de 1 000 € d’amende, dont 500 € ferme

    Et Gizmodo, qui reprend l’information de PCinpact, donne pour titre :

    Faire voler son drone à côté de la Tour Eiffel, c’est 1 000€ d’amende

    C’est quand même marrant, les déformations du téléphone arabe et la recherche du sensationnel chez les journalistes / bloggueurs. 😀
    J’ai bien envie de reprendre l’info sur un blog, en donnant pour titre :

    Vol de drone à la Tour Eiffel : il est sanctionné de 75000 € selon la loi, et de 1000 € par le tribunal

    J’ai bon espoir que quelqu’un reprendra l’information avec pour titre :

    Son vol de drone à la tour Eiffel lui vaut des poursuites à hauteur de 75000 € d’amende

    Bref : LOL ! 😀

    1. Faut surtout ne jamais accepter de passer en comparution immédiate,…

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    2. Comme quoi, on ne s’improvise pas journaliste. C’est un métier. Malheureusement, avec l’avènement d’internet, les vrais journalistes sont de plus en plus rares et ceux qui s’improvisent journaliste, de plus en plus nombreux…

      1. Avis partagé. Cependant, je pense que c’est pour le mieux.
        Le politiquement correct et les collusions journalistes-politiques-elitistes ont fait long feu.
        Ainsi, je préfère, de loin, lire l’article d’un apprenti journaliste qui dit ce qu’il pense vraiment (et qui ne copie pas bêtement… 😀 ), plutôt que de m’affliger l’article sérieux d’un vrai journaliste forcé de suivre une ligne éditoriale et donc une certaine censure…
        Le mieux c’est encore de lire de tout et de faire la synthèse !

    3. Et?

      C’est la même info…
      Tu ne dois pas savoir ce que veut dire « avec sursis » en fait.

      L’amende est de 1000€ et il n’en paiera que 500€ (pour l’instant si il ne recommet pas une autre infraction).
      Donc concrètement il n’a à payer que 500€ d’amende.
      Toutes les phrases sont correctes, seule la diffusion de l’information est différente.

      Il n’y a aucune déformation.

  2. depuis toujours il y a des règles et des lois sur la sécurité des personnes concernant le vol de modèles réduits, d’objets volants en milieu urbain et/ou privé.
    on ne peut s’en servir comme bon nous semble.. et ça, le vendeur de modèle réduit ou le marketing de la marque du drone s’en lave les mains.
    sans parler du respect de la vie privé, de la confidentialité, du secret défense si ce drone est équipé d’un système d’enregistrement et/ou de stream vidéo.

    comme stipuler dans d’autres articles, il suffit d’un accident pour que ce soit un drame.. surtout si le détenteur du drone n’a pas d’assurance spécifique pour de telles circonstances.

  3. On est pas prêt de conduire des voitures volantes. À moins qu’elles se conduisent toute seule.
    À oui, ces drônes peuvent-ils passer les frontières étrangères ?

    1. Oui jsuis en train d’en faire un pour qu’il parte de Paris jusqu’en Hollande et puis jlui mettrais une remorque comme ca c’est nickel pour faire passer 10kilos de drogue (légal biensur). La vie est tellement plus simple sur internet !

  4. Si vous avez des gamins, faites attention qu’ils ne lachent pas leur ballon gonflé à l’hélium à côté de la Tour Eiffel : vous encourririez 1 an de prison et 75000 euros d’amende.
    Eh ouais. Faut pas encombrer l’espace aérien.

  5. Oui mais ils ont fait ça parce qu’ils pensaient que ce serait plus facile de voler si c’était les français qui gouvernaient plutôt que les allemands.

  6. Au lieu de s’occuper de ce genre de chose, il serait plus utile de taper sur les délinquants…ils font bien plus grave et ne prennent rien pendant que celui qui fait voler son petit hélicoptère prend cash une amende….

    1. Ça c’etait avant.
      Maintenant, les petits délinquants sont insolvables et de toutes façons, on ne les mets plus en prison.
      Vaut donc mieux taper dans les caisses de ceux qui ont des sous et où le risque est minimal pour les forces de l’ordre et l’ordre public en général.
      Donc oui, on a pas fini de remonter des infos de justice encombrée pour des âneries alors que plein de petits dealers ont assistés au ‘délit’.
      Ca durera jusqu’au jour prévisible ou la goutte fera déborder le vase.

  7. Lorsque tout le monde aura son drone, faudra un tantinet changer les lois !
    Ce sera d’autant plus vrai lorsque les voitures volantes arriveront sur le marché !
    Ces lois sont d’un terre à terre… C’est affligeant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité