Le discours d’un physicien à vos funérailles

physicien

Et si vous invitiez un physicien à prendre la parole le jour de votre enterrement ? Que dirait-il ? Trouverait-il les bons mots qui permettraient aux croyants et aux athées de comprendre votre vie après votre  mort. C’est en tous cas, ce que l’écrivain et performeur Aaron Freeman a imaginé. Voici un extrait de ce que ce physicien pourrait dire à vos proches.

Si vous ne croyez pas en Dieu, demandez à un physicien de parler à vos funérailles. Vous voulez que le physicien explique à votre famille en deuil la conservation de l’énergie, afin qu’elle comprenne que votre énergie n’est pas morte.

Vous voulez que le physicien rappelle à votre mère sanglotante les premières lois de la thermodynamique selon lesquelles aucune énergie n’est crée dans l’univers et aucune n’est détruite. Vous voulez que votre mère sache que toute votre énergie, chaque vibration, chaque particule de chaleur, chaque onde de chaque particule qui composait son enfant bien aimé, est toujours avec elle dans ce monde. Vous voulez que le physicien dise à votre père en larme que parmi les énergies du cosmos, vous avez donné autant de bien que vous en avez reçu.

C’est ainsi que débute le texte d’Aaron Freeman qu’il a prononcé sur NPR News dans « All Things Considered ». Le ton est donné, la science nous montre que même après la mort, notre énergie est redistribuée dans l’univers, mais pas seulement. La suite du texte nous explique que notre simple existence, aussi courte soit-elle, influence l’univers tout entier. Chaque particule involontairement renvoyée par notre corps  aura une trajectoire modifiée pour l’éternité et sera ainsi la signature de notre bref passage.

Pour lire les 3 derniers paragraphes, je vous invite à consulter le site source, car la fin (peut-on parler de chute ?) vous fera éventuellement sourire. 

PS : Oui, je sais que ce texte date de plusieurs années, mais je suis certain que vous êtes nombreux, comme moi, à le découvrir uniquement aujourd’hui.

Tags :Sources :Sciences-Mag.frNPR News
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. tres interessant ce texte, merci noredine.
    En revanche petite remarque, je doute qu’un scientifique et encore plus un phyisicien puisse etre non croyant (il y en a, evidemment, mais la tourune de du texte laisse croire que c’est “la norme” dans ces domaines).
    Or, ne parle t’on pas de particule de Dieu ? Ne dit on pas qu’un peu de science eloigne de Dieu et que beaucoup en rapproche ?

    Si un physicien objectif devait faire un tel discours, je pense qu’il aurait bien plus de mal à se faire comprendre par les athées que les croyants.

    1. —— En revanche petite remarque, je doute qu’un scientifique et encore plus un phyisicien puisse etre non croyant
      –>
      Pour informationles plus grands chercheurs étaient tous très croyants : Albert Einstein, Pascal, Newton, Descarte, etc……….. et même Darwin (sauf en toute fin de vie, des dizaines d’années après sa théorie de l’évolution)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité