Google espère vendre son smartphone modulable 50$

Google Project Ara

Combien devrait coûter le fameux smartphone modulable de Google ? Environ 50$, si l'on se fie l'équipe derrière ce projet, le "Project Ara", qui prendrait alors la forme d'un "grayphone", soit d'un mobile dont le squelette va pouvoir être modifié peut-être pas à volonté, mais presque !

Evoquant ce projet pour le moins déroutant, Paul Eremenko de Google précise qu’il sera possible pour les intéressés de venir l’assembler eux-même, au sein de boutiques équipées pour l’occasion. Mais il ne faut pas pour autant s’attendre à une révolution aussi efficace qu’accessible sur le plan financier. Pour le moment, il est question d’un kit vendu aux alentours de 50$, comprenant un écran, un châssis et de quoi assurer la fonction WiFi. C’est minimal, encore un peu flou, mais rassurez-vous : Google, qui a repris ce bébé lancé à l’origine par Motorola, pense organiser des conférences dédiées au Project Ara, dont une première à la mi-avril.

De votre côté, l’idée d’un smartphone modulable, que vous allez pouvoir upgrader selon vos envies, selon vos besoin, vous emballe t-elle ?

Tags :Via :engadget
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. A mon humble avis ça ne fonctionnera jamais ce projet et ils auront l’occasion de vendre leur modulable à beaucoup moins que 50$, juste pour se débarrasser des « spare parts ».

    Sont bien gentil chez Google mais ils font rarement des « hits » de leurs nombreux projets.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. Il doit surement être enfermé dans une pomme dorée, laisse les ils sont aliénés…

        Ceci dit pour moi c’est vraiment un bon projet ce smartphone modulable (voir PhonBloks aussi)

        1. C’est en fait exactement le projet phoneblocks qui a été racheté par Motorola, qui lui même a été racheté par google :)

    1. ok pour les softs… mais au niveau matériel, tu as des exemples?

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. Sinon les Googles Glasses ? D’accord ça ne se vend pas comme des petits pains mais eux innovent au moins ! Ils travaillent en regardant en avant et pas sur les côtés contrairement à certains !

  2. Pour les soft, je vais pas vous donner d’exemple, la liste serait trop longue.

    Pour le hardware, ils ont à peu près toujours vendu à perte, même s’ils ont eu quelques succès d’estime mais très peu de succès commerciaux notable.

    Le gros fail c’est Motorola avec lequel ils ont perdu beaucoup de temps, d’énergie et plus ou moins 2 milliards.

    Un fail anticipé c’est Nest qui vaut à peu près 300 millions et qu’ils ont payé 3,2 milliards. Ils auraient pu acheter Honeywell pour la moitié du prix avec 3 fois les actifs et 20 fois la technologie de Nest.

    Autre fail, Waze dont le seul besoin qu’ils en avaient étaient d’en priver une autre compagnie et ils ont encore là, payé Waze beaucoup trop cher.

    Ceci dit j’apprécie toutes les réussites software de Google, je cherche encore un hardware Google qui me conviendrait, mais je n’hésiterais pas à recommander la plupart de leur hardware à ceux à qui cela peut convenir.

    Au moment où l’on se parle ils sont toujours tiré par la publicité.

    Et pour terminer, humblement, considérant leur fortune et la mienne, il semble qu’ils peuvent se passer de mes conseils.

    Tout ceci étant dit, je ne crois pas que mon opinion leur porte préjudice.

    1. Effectivement si on voulait faire la liste de tous les services google qui ont floppé ça prendrai du temps. Par contre je suis pas d’accord avec la deuxième partie de ton message, si tu pense que c’était vraiment une perte d’argent, c’est que tu ne regarde pas plus loin que le bout de ton nez. Quand google à revendu motorola, ils ont gardé le porte feuille de brevet, la seule raison pour laquelle ils les avaient racheté, donc gros bénéfice (ils n’avaient de toute façon pas besoin de la partie conception). Pareil pour waze, c’est surtout des brevets et du savoir faire qu’ils ont acheté, c’est pour ça qu’ils n’ont pas intégré waze à Gmap, ils s’en foutent que les gens utilisent l’un où l’autre, tant qu’ils récupèrent les données.

  3. Sans oublier que Google a vendu motorola à lenovo que le secteur mobile et que Google a gardé Motorola research and development…
    En résumé ils ont vendu le droit d’utiliser la marque Motorola à lenovo puisque le coeur d’une entreprise reste le secteur recherche et ce sera toujours google qui tirera les reines de lenovo.. Vous êtes bien naïf!

  4. Je pense qu’entre la modularité totale et les Nexus dont on a enlevé certaines caractéristiques par dogme (µSD, batterie amovible), il y avait de la place pour des appareils répondant à une certaine demande.
    En d’autres termes, j’ai envie de leur dire qu’ils se foutent un peu du monde avec ce projet, quand on voit qu’il n’ont même jamais supporté l’échange de batterie à chaud dans leur OS et/ou dans un de leurs téléphones (alors que c’est très facile à fabriquer, même pour un téléphone étanche … et ils le savent).
    Pour moi, ça pue l’appareil bancal, peu optimisé : en gros, on aura des téléphones modulables le jour où tout ce qu’on pourra y mettre tiendra dans le quart de sa taille.

    1. Pas grave… Au pire ca sera comme Android : ils feront une version de base/grand publique, mais ça donnera des idées aux autres constructeurs pour faire des trucs plus diversifiés, avec plus de fonctions !

  5. Expérimentez le concept c’est ce qui m’emballe, je me moque bien que ce soit de google ou de ZTE ou Xioami .si Google lache son kit en premier je me l’offre c’est pas tous les jours qu’on a la chance de monter son portable avec les spécifications qu’on désire . Et si on a pas encore gouté on peut pas savoir si on va pas aimer 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité