Bitcoin : Mt. Gox est en faillite

Mt. Gox est en faillaite

Difficile de ne pas avoir entendu parler de ces monnaies virtuelles qui se créent ces derniers mois. Si le Bitcoin reste le plus populaire, de nombreuses variantes ont pu voir le jour. Aujourd'hui, une page se tourne, l'un des rois du Bitcoin, Mt. Gox, annonce être en faillite.

La semaine dernière encore, Mt. Gox était la plus grosse plateforme d’échange de Bitcoin. Malheureusement, après avoir admis la perte de quelques 750 000 bitcoins appartenant à ses clients et 100 000 leur appartenant – pour une valeur estimée à plus de 340 millions d’euros -, “Magic: The Gathering Online Exchange” (Mt. Gox, car oui, il s’agissait auparavant d’une plateforme d’échange de cartes Magic) est en faillite.

“Comment pareille chose a-t-elle pu arriver ?” vous demandez-vous. Comme l’on pouvait s’en douter, c’est un pirate qui aura eu raison de toute une économie. L’individu était parvenu à faire croire aux serveurs de Mt. Gox que la transaction d’un Bitcoin avait échoué, forçant lesdits serveurs à en renvoyer immédiatement un. Coin après coin, le pirate aura ainsi pu mettre à mort la plateforme.

Mark Karpelès, son propriétaire, n’a pu qu’en faire l’amer constat : “Il y avait des faiblesses dans le système et les Bitcoins ont disparu. […] Je m’excuse pour tout.” Pourtant, nombreux sont ceux à souhaiter renflouer Mt. Gox, une situation qui n’est pas forcément au goût des plus libertaires qui restent persuadés que la monnaie renaîtra d’elle-même de ses cendres, même après l’effondrement d’une plateforme d’échange aussi grosse que Mt. Gox, et ce sera probablement le cas…

Tags :Sources :BGR
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Par curiosité, ça serait intéressant d’en acheter chez lui maintenant des Bitcoins non? Vu qu’ils sont grave tombé…

  2. La valeur du Bitcoin a baissé (normal comme n’importe quelle valeur monétaire ou action lors d’une mauvaise nouvelle) mais il est déjà reparti à la hausse comme toutes valeurs de confiance.
    Le Bitcoin n’a jamais été tué donc il n’a pas a renaitre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité