Le fondateur de WhatsApp ne veut surtout pas être taxé d’entrepreneur

Jan Koum

Jan Koum, le co-fondateur de WhatsApp, ce service tout juste racheté pour quelques milliards de dollars par Facebook, ne veut certainement pas être assimilé aux entrepreneurs. Il s’en explique.

Interviewé par la journaliste Nastya Chernikova à l’occasion du Mobile World Congress la semaine passée, Jan Koum a donné son point de vue sur le terme « entrepreneur », terme dont il refusé d’être taxé :

« J’ai réfléchi à la raison qui me poussait à être heurté par ce mot. J’ai regardé la définition d’entrepreneur sur Wikipedia, tentant de saisir sa signification. Comme je le comprends, l’entrepreneur est une personne qui créé une société afin de faire de l’argent. Je ne suis pas de ces gens. […] J’ai lancé WhatsApp pour créer un produit. Je ne veut pas créer une société autour, le but n’était pas de gagner de l’argent. Les entrepreneurs sont des gens qui usent le temps et les opportunités pour créer des sociétés qui vont rencontrer un succès financier. »

Pour aller plus loin, il a également confirmé qu’il trouvait « stupide » lorsque les gens comparaient les créateurs d’entreprises, comme lui, à des rock stars. On n’ira certainement pas lui donner tort. Sauf peut-être dans de rares cas ? Dans tous les cas, on a encore du mal à comparer Mark Zuckerberg à Ozzy Osbourne et Biz Stone à Prince…

catwalker / Shutterstock.com

Tags :Via :businessinsider
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Oui, c’est sûr que c’est bien plus vertueux de créer une entreprise pour perdre de l’argent…
    La raison sociale d’une boite, tel qu’indiqué dans les statut est une chose. La réalité économique en est une autre, c’est une donnée qu’on ne peut occulter, qu’on le veuille ou non.
    Bref, bonjour le discours démago.

    1. Surtout bonjour la définition d’un entrepreneur. J’ai créé 4 boites et j’ai pas forcement gagner de l’argent en le faisant. Et pourtant je me qualifie d’entrepreneur

    2. Surtout bonjour la définition d’un entrepreneur. J’ai créé 4 boites et j’ai pas forcement gagner de l’argent en le faisant. Et pourtant je me qualifie d’entrepreneur

  2. Et oui… L’entrepreneur, c’est aussi et surtout quelqu’un qui crée des emplois et fait vivre des gens… Il prend des risques en mettant sur la table son argent personnel afin d’essayer d’améliorer sa vie et celle d’autres gens.

  3. @Laurent Outang

    Vous apprendrez qu’il est bien réel que de nos jours, on ne crée pas une entreprise dans l’optique de gagner de l’argent et de réussir. Il faut faire attention à cela et ne pas partir en se disant cela, sans quoi cela ne pourra pas fonctionner! Sachez que 95% des start-up vont faire faillite dans les 3 ans, que sur les 5% restants, 4% vont être rachetées (et il faut savoir que l’entrepreneur se fera avoir à ce moment-là sur le montant) et seul 1% réussira à pointer le bout de son nez et gagner de l’argent. Alors non, on ne crée pas une entreprise dans le but de devenir riche ou même de gagner de l’argent, mais dans l’optique de gagner de l’expérience, de se créer une carrière sur laquelle on pourra s’appuyer pour éventuellement créer une nouvelle entreprise ou se faire embaucher par une entreprise avantageuse.

    Être entrepreneur amateur ne peut pas fonctionner, ceux qui réussissent sont toujours ceux qui y ont mis toute leur vie sans espérer gagner une fortune. Je vous invite à vous renseigner sur les théories de management, de qualité ou encore d’entrepreunariat. Pour commencer dans ce monde, un petit livre, « Le But » de Goldratt

    Vincent, étudiant ingénieur en génie biologique – IAA. (Et oui, les ingénieurs en bio ont une formation équivalente à toutes les autres dans mon école)

  4. Beaucoup de personnes considèrent l’entrepreneuriat comme une véritable philosophie à part entière. Mais comme beaucoup de philosophies, certains ne prennent que ce qui les arrange ! En ce qui me concerne, je pense que l’objectif premier dans l’entrepreneuriat c’est de s’épanouir. Je ne veux pas passer pour quelqu’un qui fait la morale, mais personnellement, oui je trouve ça triste de voir des gens créer leur entreprise ou même travailler exclusivement pour l’argent.
    Enfin, ils font ce qu’ils veulent, mais il ne faudra pas qu’ils se plaignent à la fin de leur vie d’avoir perdu leur vie à la gagner ! Comme d’autres l’ont dit ici, on crée aussi de l’emploi en créant une entreprise, cela constitue donc aussi une expérience humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité