Bouygues part à l’attaque d’SFR

Bouygues Telecom

Grosse tension hier, dans l'univers des télécoms. En effet, c'était la dernière journée où il était possible de poser une offre pour acquérir SFR. Numericable lorgne dessus depuis quelques années et la question était de savoir qui allait surenchérir. Bouygues l'a fait.

Vivendi aura donc deux offres concernant le rachat de sa filiale SFR. Patrick Drahi, le patron d’Altice, la maison mère de Numericable, qui n’a pas attendu, a annoncé une offre à hauteur de 11 milliards d’euros.

Il compte valoriser SFR aux alentours de 15 milliards d’euros. Il pourrait verser 11 milliards d’euros en cash à Vivendi (dont 8 milliards d’euros de dette). En outre, il s’engage à préserver l’emploi.

Effectivement la question se pose, les firmes proposant le même type de services, certains postes se retrouveront en double, et Numericable n’est pas là pour jeter l’argent par les fenêtres.

Martin Bouygues aurait également de belles ambitions puisque son offre monte à 15 milliards d’euros, supplantant celle de Numericable.

« Le Conseil de surveillance de Vivendi sera saisi pour étudier ces offres. Il évaluera toutes les options qui s’offrent à lui quant à l’avenir de sa filiale et du groupe, dans le meilleur intérêt des salariés et des actionnaires. »

Selon Le Figaro, pour assurer le financement, Bouygues serait prêt à verser une partie en cash (5 à 6 milliards d’euros en cas de reprise de 6 milliards d’euros de dette de SFR) et une participation au capital du nouvel ensemble (<40%).

Qu’importe qui emportera le morceau, le gouvernement aura l’oeil. Les impacts seront nombreux, citons l’emploi, réseaux fixes et mobiles, couvertures, financement, coûts d’exploitation, concurrence…

Quant aux consommateurs, avec désormais 3 acteurs sur le marché et non 4, il y aura donc moins d’offres et de concurrence, il faut espérer que les prix ne connaissent pas une augmentation substantielle.

Gageons que Xavier Niel et Free ne laisseront pas un tel scénario se produire…

Tags :Sources :ITespresso
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. …Je me demande ce que Free pourrait bien y faire, hormis se plaindre auprès de l’ARCEP? Je suis plus curieux de que l’ARCEP va trouver à dire, si l’ARCEP veut bien dire quelque chose…

    Le plus drôle c’est de voir Montebourg se valoriser dans ce dossier alors que le bougre n’a aucune marge de manœuvre, on dirait un énervé qui veux faire croire à qui veux l’entendre que l’Etat à regard sur tout…Ça fait aussi très fonctionnaire : « regardez, regardez, moi je travaille hein !!!! » (alors qu’il fait que de la merde, le pauvre…).

    1. distorsion de la concurrence : avec ce rachat, le nouveau groupe serait alors plus gros qu’orange.
      donc ça ne se fera pas, épicétou.

    2. La remarque de Florence sur Free concerne la hausse des prix : Free fera tout pour qu’ils restent aussi bas… pas sûr le rachat en lui-même…

      Sinon personne pour critiquer le fond de l’article? Pas assez geek, trop orienté?

  2. @darkkador Quand on se moque des fautes d’orthographe, on évite d’en faire soi même. « J’ai ri » et pas « j’ai rit ». Mais bon, c’était marrant quand même.

  3. HS complet: Ne vous faites pas avoir par les offres ebuymonzboob de giz. Rien que l’offre pour le pèse personne soit disant à 20€ au lieu de 70 bah.. il vaut 20€ de base, je vous laisse vérifier sur le net 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité