Les jumeaux Winklevoss s’offrent un ticket pour l’espace avec des bitcoins

Winklevoss Branson

Les frères Winklevoss, qui ont accusé Mark Zuckerberg de leur avoir volé l’idée de Facebook, viennent d’annoncer qu’ils ont utilisé des bitcoins pour payer leurs tickets à bord d’un vol Virgin Galactic. Les ex-champions d’aviron soutiennent ardemment la crypto-monnaie et déclarent se situer dans la même lignée que Marco Polo ou Copernic. Comme quoi, avoir de gros bras n’aide pas à l’humilité.

Tyler et Cameron Winklevoss envisagent même de lancer un fond pour faciliter les échanges de la monnaie numérique sur les marchés.

Dans un billet de blog, Tyler Winklevoss compare la vision de Richard Branson (le patron de Virgin Galactic) pour l’espace et les entrepreneurs du Bitcoin à de grands personnages historiques qui ont changé la manière dont le monde était perçu comme Marco Polo, Christophe Colmb, Vasco de Gama ou Copernic. Rien que ça !

Ainsi en s’auto-proclamant pionniers du bitcoin, les jumeaux pensent que l’histoire retiendra leur nom pour autre chose que ceux qui auraient pu inventer Facebook. Mais, ne leur en déplaise, Richard Branson n’a pas modifié d’un iota notre vision du monde au contraire de la NASA, l’ESA, Rocosmos ou plus récemment Orbital Science ou SpaceX qui ont contribué grandement à changer cette vision. Sans oublier que le bitcoin ne doit pas son succès à quelques entrepreneurs venus spéculer sur les marchés comme les Winklevoss mais au travail bénévole de milliers d’anonymes.

Pour rappel, le billet de Virgin Galactic est vendu 250 000$ (182 000€). Les frères Winklevoss ne peuvent même pas dire qu’ils sont les premiers à payer leur billet en bitcoins puisqu’en novembre dernier, Branson a annoncé qu’un habitant d’Hawaii avait payé son ticket en bitcoins. Je ne suis pas inquiet, je suis certain qu’un jour les Winklevoss vont nous annoncer qu’ils ont inventé le troc… ou les scoubidous… ou Daft Punk. Et cette fois là, c’est certain, leur nom entrera enfin dans l’Histoire avec un grand H.

Tags :Sources :Winklevoss Capital Via :The Guardian
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ils peuvent citer Marco Polo, Einstein ou HItler, aujourd’hui et pour toujours ces deux fils à papa resteront “les deux crétins qui se sont fait entuber par Zuckerberg”. Et rien de plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité