Batman : Arkham Knight ne devrait pas faire la part belle au Joker

Batman : Arkham Knight ne devrait pas faire la part belle au Joker

Quand on pense à Batman, son ennemi juré, le Joker, n'est jamais bien loin, et c'est souvent lui qui donne la dynamique du jeu ou du film. Après "Batman : Arkham City" sorti en 2011 - Arkham Origins excepté, trop différent -, les fans attendent avec impatience Arkham Knight. Et le Joker ne devrait plus être au centre de l'intrigue. [Attention spoiler !]

Si l’histoire de ce nouvel opus se situe un an seulement après celle d’Arkham City, les choses ont pourtant bien changé à Gotham, le crime a pour ainsi dire énormément diminué. Et pour cause, le Joker – qui meurt à la fin d’Arkham City – l’est toujours dans Arkham Knight – oui, c’est paraît logique, mais dans le jeu vidéo, comme au cinéma, tout est toujours possible ! -. Sefton Hill, directeur du jeu chez Rocksteady, livre quelques informations supplémentaires dans son interview pour “Game Informer“.

Avec cette absence de l’ennemi juré de Batman, les méchants s’organisent pour mettre sur pied un plan pour se débarrasser du vengeur masqué : l’évacuation de Gotham est due à une menace d’attaque chimique lancée par l’Epouvantail, membre supposé de cette organisation visant à tuer Batman. Barbara Gordon reprend son rôle d’Oracle, le jeu s’intéressera d’ailleurs aux tensions entre les Gordon et Batman. Si évacuation il y a eu, seuls les bons et obéissants citoyens ont fui la ville, les gangs, eux, s’y sont invités.

Ces déclarations sont à prendre avec des pincettes, mais si Rocksteady parvient à réaliser un Batman sans le Joker qui tient la route, le pari sera gagné… Rendez-vous à la fin de l’année pour en profiter !

Tags :Sources :Kotaku

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité