Petit historique de la barre de progression

Petit historique de la barre de progression

Si les barres de progression sont aujourd'hui légion sur le Net, dans nos logiciels et dans nos jeux, elles sont extrêmement pratiques. Nos vies seraient bien plus stressantes sans elles - ça charge ? ça charge pas ? c'est planté ? que faire ? -. Mais d'où vient au juste la barre de progression ?

On doit cette petite barre, qui prend aujourd’hui des formes bien diverses – du simple rond au dessin alambiqué -, à un jeune étudiant. C’est le New York Times qui raconte cette petite histoire. En 1985, Brad A. Myers, alors étudiant en informatique, propose “des indicateurs de progression sous forme de pourcentage”, très rassurants, selon lui, pour l’utilisateur.

Pour prouver ses dires, Myers a demandé à 48 étudiants de lancer des recherches dans une base de données, avec et sans barre de progression. (Il avait utilisé une capsule qui se remplissait de gauche à droite.) Il leur a ensuite demandé de noter leur expérience. 86% ont déclaré avoir apprécié ces barres de progression. “Peu importait qu’elles ne soient pas très précises”, déclarait Myers. “Ils préfèrent avoir les barres que rien du tout.”

Et voilà où nous en sommes aujourd’hui : des indicateurs de progression derrière chaque bouton, chaque action, la plupart du temps invisibles et pourtant bien utiles dès que le Net ou l’ordinateur sont à la peine…

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ça serait sympa de nous exposer la barre de progression de mise en place de la nouvelle visionneuse.
    Parce qu’attendre comme des cons sans savoir, c’est vrai que c’est très chiant.

  2. Après une longue étude des barres de progression, je suis à même de vous révéler que, chez Krosoft, il y a des petits % et des gros %

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité