Mission Red Dragon pour la NASA !

Mars

200 000 personnes ont demandé à faire partie de la mission Mars One, un projet visant à coloniser la planète rouge. Il l'ont fait sciemment, en sachant que ce serait un aller simple. Finalement, pourraient-ils revenir alors que l'on n'a jamais réussi à ramener ne serait-ce qu'un caillou de cette planète. (Pour les humains, c'est pas gagné... En revanche, pour les cailloux, il y a de bonnes nouvelles)

En somme, ils ont signé pour subir des années de recherches scientifiques et finir par périr sur le sol martien, dans on ne sait trop quelles conditions. Il faut dire qu’à l’heure actuelle, l’homme n’a jamais réussi à faire venir sur Terre quoi que ce soit qui provienne de Mars.

Pourtant… Tout cela pourrait changer grâce à la capsule SpaceX’s Dragon. Effectivement, depuis 2011, le joujou est envisagé pour devenir le véhicule de livraison potentiel du futur rover de la NASA (en 2020). Il pourrait finalement être en mesure de faire bien plus.

Une nouvelle étude a prouvé qu’une capsule Dragon modifiée, surnommée « Red Dragon » pourrait être capable d’atteindre Mars grâce à des fusées et revenir dans l’orbite terrestre avec des échantillons, mais pas avant 2022.

red-dragon

L’idée est encore à l’état embryonnaire et malheureusement pour nos colons, la capsule n’est pas assez grande ou équipée pour accueillir un être humain (De toute façon, ils ne veulent pas rentrer). Mais les astronomes font des progrès tous les jours, s’ils réussissent à ramener un caillou martien, pourquoi pas un jour, un homme.

 

Tags :Sources :Space
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. comment ça on a jamais rien réussi à ramener de mars ?
    .
    et les barres de mars, elles viennent d’où ? de jupiter peut-être ?

  2. UHmmmmm je vais pas commenter l’aspect scientifique mais euh

    « malheureusement pour nos colons, la capsule n’est pas assez grande  » … collector !

  3. C’est sympa le rafraîchissement automatique du site… cela sera juste la troisième fois que j’écris ce message.

    Tout ça pour dire que cette histoire d’aller simple est, à mon avis, une vaste blague.
    En imaginant que ce projet arrive à son terme avec l’envoi d’une équipe sur mars en 2024, je pense qu’il serait surprenant qu’il n’y ait aucune réaction politique.
    Je vois mal certains Etats rester passif en regardant une société privée s’approprier ce nouveau territoire, c’est impossible (le plantage du drapeau…).

    Donc au mieux des missions alternatives ont des chances de se mettre en place avant pour éviter cela.
    Au pire, en imaginant que rien ne soit prêt au moment où la mission décollera, que des hommes s’installent vraiment sur Mars, et arrivent à survivre, il ne sera plus qu’une une question de temps pour que ceux-ci ne voient débarquer d’autres missions de colonisation… la question du retour sur Terre sera certainement réglée d’ici la fin de vie de ces premiers colons (enfin… s’ils ne meurent pas trop vite)… Après je ne suis pas certain qu’ils souhaiteront revenir…

    Si cette expérience va à son terme, elle ne pourra qu’entrainer une dynamique de colonisation spatiale, et donc le développement des moyens de transport qui y sont associés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité