Transformez l’eau en vin avec la Machine à Miracle

La Machine à Miracle transforme l'eau en vin

Transformer l'eau en vin était malheureusement une prouesse que l'on pensait réservée à Jésus. Heureusement, la technologie aidant, ce petit tour de magie est enfin possible. Grâce à la Machine à Miracle, on peut changer l'eau en vin, moyennant quelques ingrédients bien évidemment.

Comme l’on peut s’en douter, il ne suffira pas d’incorporer de l’eau dans la machine. Ce tour de passe-passe requerra – de faire un joli chèque et – d’ajouter quelques ingrédients supplémentaires : levure, concentré de raisin et poudre de finition. Ne manquera plus qu’à attendre patiemment quelques jours avant de profiter d’un (bon ?) vin.

Et pour ne pas que ladite attente vous soit trop pénible, la Machine à Miracle est connectée. Grâce à l’application dédiée, vous pourrez suivre l’avancement de la transformation et vous voir proposés quelques produits pour réaliser vos vins.

Malheureusement, la magie a un coût : comptez tout de même 500$ (360€) pour acquérir cette Machine à Miracle, machine qui devrait se retrouver très prochainement sur Kickstarter.

Tags :Sources :Pocket-lintSite Officiel
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. ça existe en Angleterre : c’est en vente dans les supermarchés.
      L’autochtone qui m’a montré ça m’a surtout dit de ne jamais en boire et que même les anglais trouvent ça immonde.

  1. OK…. du vin lyophilisé… Ou comment cracher à la gueule de tous les viticulteurs du monde !
    Pour moi, c’est autant un miracle qu’un café instantané… sauf que ça met 1 semaine au lieu de 5 secondes…

  2. En même temps quelques jours, même si je compte le départ de chez moi l’arrivée au magasin, le passage en caisse, le retour, l’ouverture au tire bouchon, j’obtiens rarement plus d’une heure… et beaucoup beaucoup moins cher ^^ (et si j’ai 360€ a dépenser j’habite dans les vignes de haut brion, à 500m du bureau de vente…)

    Aller on garde de coté pour les voyages interplanétaires 😉

  3. « Transformer l’eau en vin était malheureusement une prouesse que l’on pensait réservée à Jésus. »
    Et au Capitaine Haddock aussi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité