Il créé une réplique du Caterpillar P5000 Powerloader pour son fils

Caterpillar P5000 Powerloader

Si avoir un enfant amène forcément son lot de responsabilités, il n’empêche que la chose ouvre également la porte aux excès facilement justifiables. Qui irait blâmer un père pour avoir recréé pour son fiston une réplique du Caterpillar P5000 Powerloader tirée du film Aliens ?

Non vraiment, on vous pose la question : iriez-vous blâmer un père de famille pour avoir façonné une réplique du Caterpillar P5000 Powerloader, aperçu à l’origine dans le film Aliens de James Cameron ? Nous non plus.

Et d’ailleurs, cette version du Caterpillar P5000 Powerloader va être en mesure d’agiter les « bras », mais également les « jambes ». Mieux encore : elle est bardée de LED alimentées par une batterie 12 volts, mais également d’une « boombox » Bluetooth qui va être en mesure de reproduire quelques sons, et pourquoi pas de jouer quelques berceuses. C’est à dire que l’heureux fiston ayant hérité de cette création n’est encore âgé que de 13 mois !

Ayant demandé plus de 100 heures de travail, cette création fut exposée à l’occasion d’un « Karneval » en Allemagne, en février dernier.

Tags :Via :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
      1. Bien lire l’article en entier sans sauter un mot sur deux. C’est son bébé dedans (quand on a les yeux en face des trous et en regardant l’image…) et on est en Allemagne donc « Karneval » passe très bien.
        deux occasions de ne pas poster de commentaires…

        1. Tu ne réponds pas à sa question …. donc ne fais pas le malin.

          Il demande si c’est un robot où si il y a un gars à l’intérieur.
          Donc pour lui répondre : on voit derrière le bébé un homme, ce qui signifie que c’est un costume.

  1. Chouette déguisement, le mec il gère!
    Je suis moins enthousiaste sur l’utilisation des DEL bleues potentiellement néfastes pour les yeux des enfants jusqu’à 6/7 ans.

  2. Correction. Le film « Aliens » est bien de James Cameron. « Alien, le 8eme passager » est de Ridley Scott, et « Alien 3 » de David Fincher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité