Aucun regret pour Snowden

Edward Snowden

Le festival SXSW a connu son point d’orgue lors de l’intervention de l’ancien consultant le plus connu de la NSA, Edward Snowden. En direct de Russie et en visioconférence, il a réaffirmé avec force que si le choix se représentait, il agirait exactement comme il l’a fait.

Au programme de l’intervention de Snowden, les questions récurrentes de la NSA, de la protection des données privées et du chiffrement de ces données comme une clé pour lutter conte la surveillance. Il insiste aussi sur le rôle des politiques dans cette affaire et préconise la création d’un organisme de contrôle du congrès américain par exemple.

Edward Snowden a aussi insisté sur les réactions qualifiées « d’incroyables » du grand public, et qui lui permettent aujourd’hui de ne rien regretter. Concernant plus particulièrement le public présent lors de son intervention, celle à l’origine de la construction d’Internet selon ses propos, il aura eu cette phrase marquante :

« La NSA met le feu à Internet et vous êtes les pompiers ».

La présentation d’Edward Snowden a été réalisée à distance via une communication sécurisée passant par pas moins de sept proxys différents. Il intervenait avec un co-présentateur spécialiste de la sécurité informatique et lui aussi engagé en faveur du respect de la vie privée : Christopher Soghoian.

Tags :Via :theverge
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. il vie de quoi, snowden ? d’ou vient son fric ? a mon avis, il est créé de toute pièce.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Créé de toutes pièces ou pas là n’est pas le débat. Ce type a mis au jour une vaste fumisterie une fois de plus orchestrée par nos bons vieux potes les USA. Il leur a fait reniflé leur merde, il l’a un peu remué et les voilà en porte-à-faux par rapport à leurs alliés. Chaque Etat doit avoir un système d’espionnage similaire mais sans avoir l’ampleur de celui de la NSA. L’important est de savoir que nous sommes espionnés, et de quelle façon, à nous de réagir (ou pas), et pour cela il faut le remercier !

  2. Au vu des faits avérés, toute personne avec un minimum de conscience et ayant eu le courage de faire ce qu’il a fait, n’aurait pas de regret. Ceux qui participent à ce viol de la vie privée des citoyens sont des traîtres envers le peuple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité