Volvo veut intégrer de petits aimants dans nos routes

Volvo veut intégrer de petits aimants dans nos routes

Avant que les voitures véritablement autonomes ne débarquent sur nos routes, nous aurons (avons déjà, d'ailleurs) droit aux voitures intelligentes. Avec de nombreuses aides à la conduite, prendre le volant n'a jamais été aussi simple. Pour maintenir le véhicule sur la voie, Volvo souhaite intégrer de petits aimants dans nos routes.

Le constructeur automobile suédois a mené son projet de recherche juste à l’extérieur de Göteborg, quartier général de la société et ville pilote où 100 voitures autonomes seront testées en circulation libre. Pour limiter les appels aux technologies de localisation (GPS et caméras) qui peuvent parfois être mises en défaut, Volvo a eu l’idée d’insérer des aimants de ferrite de 40 x 15 mm à 20 cm de la surface.

Avec un tel système de “rail magnétique”, et les capteurs adéquats embarqués sur le véhicule, la position de la voiture peut être évaluée avec une erreur de moins de 10 cm… Outre le gain d’autonomie, la sécurité routière pourra aussi grandement être améliorée et la largeur des routes pourrait être significativement réduite. “La prochaine étape, ce sont les tests dans des conditions de trafic réel.” Nul doute que Göteborg en profitera. A suivre !

Tags :Sources :Gizmag
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. La pose de ces trucs va coûter plusieurs milliards… il y a intérêt à ce qu’il y ait un vrai plus par rapport à une google car!

  2. Et Volvo pense vraiment qu’il y aura assez de ressources en terres rares pour fabriquer tous ces aimants qui intégreraient les routes ? (surtout si, en plus, on souhaite développer le véhicule électrique très gourmand en terres rares pour fabriquer les aimants permanents des moteurs).
    Cette idée est intéressante, mais rattachée à la réalité c’est du gros n’importe quoi.

  3. La pose de ces aimants devrait être conditionnée par le fait que TOUS les constructeurs adoptent ce système. Les Etats, les collectivités ainsi que Volvo, personne ne voudra mettre des milliards dans le développement, la fabrication et la pose de ces aimants… Avant de voir le jour il faudra mettre tout le monde d’accord, et là on a du temps !

  4. J’avais 8 ans quand j’ai pensé à un dispositif comparable.
    Non pas que je me considère comme un génie, bien au contraire :
    Volvo n’a rien trouvé de plus réaliste ?
    Ils ont pourtant inventé des trucs bien mieux que ça pour améliorer la sécurité routière (la ceinture 3 points, par exemple).

  5. J’ai déja pensé aussi à ce système, qui a pas mal de problèmes. Tout simplement, si il se démocratise, il crée une réelle menace terroriste sur les routes : un gros aimant suffirait alors à totallement déregler la voiture. Il faudrait sécuriser les routes, ce qui est infaisable (interdire l’ouverture des fenêtres ou fouiller les véhicules, mettre des murs sur les bords de route etc…), enfin bref, je vois pas de réelle solution à ce problème. Après, il y a bien sur le problème du coût, sans oublier que ce système, sauf s’il est employé par TOUS les véhicules, ne permet pas de ne pas utiliser de caméras. Il faudra toujours voir détecter les autres voitures. Ensuite, quand on voit la difficulté qu’on a à imposer la même prise de charge pour tablettes et téléphones de toutes marques, j’ai bien peur qu’écouter de telles demandes mène à la création d’autoroutes spéciales Volvo, Google, BMW etc… Pas top :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité