Un astronaute nous explique l’apesanteur

Vol_parabolique (146 sur 208)

Cette semaine, grâce au CNES, j’ai eu la chance de monter à bord de l’Airbus A300 Zéro-G de Novespace et de flotter en apesanteur exactement comme un astronaute de la Station spatiale internationale. A cette occasion, vous m'avez posé des questions sur l’apesanteur et il y a eu un débat sur la terminologie. J’ai donc demandé à Jean-François Clervoy, astronaute et président de Novespace, de m’éclairer sur le sujet.

S’il y a une personne en Europe qui peut nous expliquer la différence entre impesanteur, apesanteur, pesanteur, gravité, poids, chute libre, c’est bien Jean-François Clervoy. Il est astronaute et président de Novespace, une filiale du CNES, dont la principale mission est d’organiser des campagnes de vols paraboliques pour que les scientifiques puissent tester des expériences en apesanteur.

Son explication est un peu longue, mais regardez-la jusqu’au bout, c’est magistral et d’une grande pédagogie. Pour résumer, l’apesanteur est l’absence de sensation de poids. Ce n’est pas l’absence de poids. L’apesanteur, ou impesanteur, est une chute libre où on est soumis à la seule force de l’attraction universelle. Ainsi, les astronautes de la Station spatiale internationale sont en réalité en chute libre permanente autour de la Terre.

Dans une vidéo que je publierai cette semaine, Jean-François Clervoy nous explique comment et pourquoi les vols paraboliques qu’il réalise à bord de l’avion Zéro-G reproduisent la même apesanteur que celle des astronautes à bord de la Station spatiale internationale.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Sans déconné, on ne peut même pas voir la vidéo en entier sans que le site se recharge pour de la pubs.

    Ce n’est pas en plombant votre contenu avec un refresh gênant et une visionneuse à 2 sous que vous gagnerez plus d’argent car les gens ne reviendront plus.

      1. Et on peut toujours pas voir vos vidéos depuis un iphone ou ipad…

        Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité