Votre cerveau oublie les choses de son plein gré et de manière (très) sélective !

Cerveau

S'il est parfois agaçant de ne plus se souvenir d'un nom, d'un visage, d'un détail, il n'en reste pas moins qu'il s'agit là d'un tour joué par notre cerveau. Un tour naturel, faisant partie d'un processus d'oubli nous évitant d'être submergé sur le plan cognitif !

D’ailleurs, notre cerveau garde une approche très contrôlée de ce processus d’oubli, jusque là peu maîtrisé. Néanmoins, la découverte par des scientifiques d’une protéine nommée musashi, impliquée dans le processus de contrôle de la perte de mémoire (aussi paradoxal que ça puisse sembler), va permettre de faire évoluer nos connaissances sur ce sujet.

La recherche en rapport, publiée dans le journal Cell, détaille la façon dont la protéine va pousser notre corps à stopper la production de molécules servant habituellement à stabiliser les synapses, qui font le lien entre les neurones impliquée dans le processus de souvenir.

Une seconde protéine, l’adducin, contrairement à la protéine musashi, va stimuler la production de synapses, aidant à la formation des souvenirs. Les chercheurs précisent que c’est l’équilibre trouvé entre ces 2 protéines qui va déterminer si un souvenir va être ou non conservé.

Il est semble t-il encore un peu tôt pour déterminer l’impact de ces découvertes sur le genre humain, mais il est tout à fait envisageable qu’un suppresseur de la protéine musashi soit un jour impliqué dans le traitement de la maladie d’Alzheimer.

Tags :Via :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité