Fleur Pellerin veut faire revenir le patron de Numericable en France

Fleur Pellerin

Arnaud Montebourg a beau tout mettre en œuvre pour tenter de renverser la situation, cela ne semble plus faire aucun doute, Vivendi cèdera SFR à Numericable. Fleur Pellerin cache certainement sa déception mais rappelle qu'il faudra se plier à certaines contraintes, elle exhorte notamment le patron de Numericable à revenir en France.

La Ministre de l’Innovation et de l’Economie numérique devait être aussi déçue que son homologue du Redressement productif lorsqu’elle a appris le choix du conseil de surveillance de Vivendi d’entamer des négociations exclusives avec Altice, maison-mère de Numericable. Pourtant, interrogée pour le Journal du Dimanche, elle a simplement tenu à rappeler que l’Etat regardera de très près cette acquisition et le nouveau paysage en place.

Si Numericable a déjà assuré maintenir l’emploi, Fleur Pellerin reprécise que l’Arcep veillera au bon déroulement des opérations – pouvant infliger de très sérieuses amendes et, le cas échéant, retirer purement et simplement la licence -. Pour la Ministre, si Patrick Drahi, patron de Numericable et résident suisse, devenait le deuxième opérateur téléphonique du pays, il conviendrait d’établir sa résidence fiscale en France.

L’interview n’aurait pas été complète sans évoquer la question des futurs tarifs de nos forfaits. Fleur Pellerin en appelle tout simplement au sens des responsabilités des opérateurs, en conservant des marges de manœuvre suffisantes sur le long terme.

Tags :Sources :PCWorld
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Mais bien sur ….

    « Revenez en France cher Monsieur, qu on puisse vous taxer a mort en remerciements des investissements que vous ferez chez nous …. »

    Il va courir ventre a terre a Bercy …..

    Franchement ….

  2. Mais c’est du courage de gueule, le gouvernement s’imiscise absolument partout alors qu’il l’est pas censé le faire. Dans le cas du rachat de SFR, Arnaud Montebourg par exemple n’avait aucune raison de dire qu’il serait mieux que ce soit Bouygues qui rachète SFR. C’est à Vivendi seul de décider. De même, nous ne pouvons pas obliger M. Drahu à rapatrier ses capitaux en France, il fait ce qu’il veut, n’etant pas citoyen français.

    1. Désolé de te contredire Uranus, mais Patrick Drahi est bel et bien citoyen français !
      Ca prend 3 minutes à vérifier sur quelques sites, si on n’a pas forcément confiance QUE dans Wikipedia.

      1. Ben peut-être mais ça me paraît très flou là-dessus en tout cas, et même si il est français, il n’a rien fait qui fasse qu’il doive rapatrier ses fonds en France

  3. Je me demande si dans l’autre dossier, ou il n’y a qu’une seule banque pour financer le rachat, ça n’est pas une des banques qui serait sur la corde raide justement pour avoir permis à de très gros clients Français d’ouvrir en toute discrétion des comptes en Suisse.

  4. Décidément Pellerin et Montebourg, les deux infiltrés de Bouygues au gouvernement.

    Il faudrait savoir ce qu’on veut … on se plaint d’un côté de la baisse des investissements étrangers en France mais de l’autre on fait tout pour les décourager.
    Ces ministres et ce gouvernement est la plaie du pays … et dire qu’on va se les trainer encore pendant 3 ans, ça me fout les boules. Qui voudra encore gouverner ce pays dans 3 ans ? il faudra ramasser les miettes que tous ces incompétents auront laisser.

    Et à propos de Bouygues ? pourquoi aucune menace de la part de ces deux guignols incompétents ? non décidément je persiste à croire qu’ils sont à la solde du géant du béton.

    1. dans ce cas précis, il ne s’agit pas d’un investissement, mais du rachat pur et simple d’une société française, avec tous les risques que cela induit pour ces employés actuels..!
      par contre, d’accord avec toi sur l’incompétence de notre gouvernement actuel !

  5. Quelle honte…

    « Pour la Ministre, si Patrick Drahi, patron de Numericable et résident suisse, devenait le deuxième opérateur téléphonique du pays, il conviendrait d’établir sa résidence fiscale en France. »

    Elle devrait aller plus loin:
    Google, Microsoft, Amazon sont des leaders dans leur domaine en France.
    Si l’on va par la, pourquoi ne pas forcer les dirigeants de ces boites à vivre chez nous?
    Et si ils refusent ont fait quoi? on leur demande de quitter la pays?

    L’intelligence n’est décidément pas l’apanage de notre gouvernement.
    Avec les taxes actuelle il est évident que les grands patrons de multinationales ne viendront pas vivre chez nous.
    Non seulement ils ne viendront pas chez nous mais en plus les personnes pouvant prétendre à de très haut salaire sont clairement incité à quitter le pays.
    Si l’on va plus loin on peut meme dire qu’il vaut mieux développer ses idées à l’étranger au cas ou ce serait une réussite.

    A force de trop tirer sur la corde, il n’y aura bientôt en France plus aucun cerveau

  6. Bien évidement il va revenir en France… Mdr !
    Non, il va acheter SFR (à coup de « cadeaux » pour les responsables de Vivendi), et ensuite, la polémique s’amplifiant sur sa vie en Suisse; il va pouvoir revendre SFR au plus offrant et encore plus cher !
    Tout cela bien évidement est calculé, prévu et fait parti d’un plan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité