Vous êtes déjà pré-programmé pour obéir aux robots

Robot

Petit à petit, les robots nous envahissent, et cela ne va pas aller en s'arrangeant ! Malgré ce fait, nous tirons un certain sentiment de sécurité à savoir que quelque part, les humains ont toujours le contrôle. Sauf que cela ne va pas durer.

Dans un avenir proche, nous serons confrontés à la possibilité réelle de se présenter devant un patron robotisé, sans être humain en vue. Ce qui est encore plus troublant, c’est que nous sommes probablement déjà programmés pour lui obéir docilement.

Une étude réalisée par l’Université de Human-Computer Interaction du Manitoba Lab a découvert que les sujets sont prêts à obéir aux ordres d’un robot, même lorsqu’ils considèrent qu’ils sont déraisonnables. Ils sont arrivés à ces conclusions à la suite d’une expérience, une série de 80 minutes de tâches, conçues pour être de plus en plus frustrantes et rébarbatives. La moitié était sous les ordres d’un humain, les autres de Nao.

Alors que le patron humain a réussi à obtenir que 86% de ses sujets complètent le programme, 46% des sujets du robot ont été contraints de le terminer. Et ils l’ont fait ! Lorsqu’on leur a demandé s’ils envisageaient le robot comme une figure d’autorité légitime, plus de 70% ont répondu par l’affirmative. Les participants étaient également plus engagés dans les conversations avec le robot.

Comme le précise l’équipe, le principal facteur qui a diminué l’autorité du robot, c’est la pensée qu’il pourrait être défectueux car le test devient de plus en plus frustrant.  Une fois que les humains auront la certitude que leurs suzerains robots effectuent convenablement leurs tâches, nous serons sans doute encore plus serviles et affables !

On aurait pu penser que nous résisterions un peu… Finalement Matrix s’est fourvoyé, nous nous installerons sagement, de notre plein gré, dans nos cocons, pour servir nos bourreaux.

Tags :Sources :umanitoba
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Nous ne sommes pas programmés pour obéir aux robots mais eux, le sont pour nous habituer à travailler avec eux et leur obéir. Nuance

  2. Pré-programmé pour obéir aux robots je sais pas mais pour obéir à une jolie jeune demoiselle en dentelle là c’est sûr !

  3. déjà qu’un serveur vocal m’enerve , si je dois parler un robot androide c’est avec plaisir que j’exploserai ses subtils mécanismes .

  4. A défaut de lui obeir, on pourra le pirater^^
    A partir de là, tout est possible: avec quelques lignes de code en plus on aura augmentation de salaire, jours de congé gratos et pourquoi pas envoyer le patron au charbon. Apres tout, si c’est un robot il ne se plaindra pas et ne sera jamais fatigué !
    Une petite baffe derriere la tete et on reviens sur terre. C’est pas demain la veille que j’obeirais a robot.

  5. Personnellement je préfère obéir à un robot programmé selon les lois de mon pays, plutôt qu’un *** petit chef qui ne se sent plus péter sous prétexte qu’il a un peu de pouvoir et qui en profite pour harceler ses employés.

  6. obéir a un robot reviens a obéir a celui qui la programmer.
    cela évite d employer des chefs ou fliques.
    ce qui est dangereux c est la façon dont a été programmer le robot.
    donc mieux vaut travailler pour un robot dont le programmeur a de bonnes intentions ou être le programmeur “boss”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité