Rencontre avec Thomas Pesquet, le 10e astronaute français

Thomas Pesquet

Il y a 2 jours, Thomas Pesquet, le plus jeune astronaute européen, a appris qu’il allait partir à bord de la Station spatiale internationale en 2016. La semaine dernière, j’ai eu la chance de croiser sa route alors qu’il effectuait des expériences scientifiques à bord de l’avion A300 Zero-G de Novespace, une filiale du CNES. J’en ai profité pour lui poser quelques questions…

Pour rappel, l’avion Zéro-G de Novespace est un avion transformé en véritable laboratoire volant. Il est utilisé pour raliser des vols paraboliques qui permettent de reproduire l’apesanteur pendant 22 secondes. Les scientifiques peuvent embarquer à bord de cet avion avec leurs expériences pour les réaliser en apesanteur.

Thomas Pesquet était justement à bord pour réaliser deux expériences. Il a tout d’abord participé au test de la Skinsuit, un prototype de combinaison développé par le College of London et le célèbre Massachusetts Institute of Technology. Dans l’espace, un astronaute sur deux souffre de douleurs du dos. Le but de cette combinaison est de compresser la colonne vertébrale afin d’éviter que celle-ci ne s’allonge. Dans l’autre expérience, Thomas Pesquet a servi de sujet pour aider une scientifique à comprendre comment le cerveau se représente le mouvement en apesanteur. (C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a encore des traces de coton sur le visage et les cheveux puisqu’il était bardé de capteurs)

Plutôt que d’attendre Mars One et l’entraînement d’hypothétiques candidats astronautes à un aller-simple sur Mars, je vous conseille de suivre Thomas qui partage au jour le jour son enthousiasme et sa formation d’astronaute. C’est passionnant et souvent insolite. Vous pouvez suivre ses aventures sur Facebook, Twitter et Instagram. N’hésitez pas à lui dire que vous venez de Gizmodo, il vous répondra peut-être.

Quand j’ai rencontré Thomas Pesquet, il ignorait qu’il allait partir à bord de l’ISS en 2016. Chaque jour, il est conscient de sa chance et il essaie d’en profiter avec le sourire. Aujourd’hui, Thomas a une date de départ. Lorsqu’il s’envolera vers la Station, il deviendra le 10e astronaute français à voir la Terre dans son ensemble. Je n’ose pas imaginer ce qu’il a pu ressentir hier en apprenant la date de son départ. Mais je pense qu’en fouillant bien dans son regard bleu, on devait y voir des étoiles.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Super article, comme toujours !
    Quant à ce français, qu’il profite un maximum, il doit bien meriter sa place lui aussi. Ravi de voir qu’on envoie pas que des mongoliens dans l’espace.

  2. Cocorico! Et de 10! Seule la crème de la crème de l’élite des meilleurs (et certains fortunés) ont eu la chance d’aller dans l’espaaaaace! Sacré veinard!

  3. Habitué à poster tout un tas de conneries dans les commentaires, je ne peux que m’incliner devant cet article.

    Norédine s’entretient avec un futur astronaute, français de surcroît, le tout dans un avion zero gravité. Quand je compare aux autres rédacteurs je ne sais quoi dire.

    En plus le monsieur a l’air très sympathique et même si je ne suis pas trop réseaux sociaux, peut-être que sa communication via ces moyens fera rêver les plus jeunes (et pas qu’eux!) et les incitera à faire les études qu’il faut pour espérer gagner à ce loto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité