Les chirurgiens plastiques disent merci au selfie

selfie

La mode est lancée. Ces derniers mois, les selfies se sont multipliés, jusqu’à atteindre leur apogée lors des Oscars. Différents spécialistes se sont penchés sur les causes et conséquences de cette nouvelle vague d’égo sur la toile. Pour leur part, les chirurgiens plastiques ont une petite explication à fournir.

La question est posée. Quelles sont ou seront les conséquences de la nouvelle mode du selfie, et plus globalement, de la surexposition des jeunes sur les réseaux sociaux ? Plus particulièrement, l’engouement pour les autoportraits pousserait-il les jeunes à modifier leur perception d’eux-même ?

Cette caricature repose malheureusement sur une constatation faite par les chirurgiens plastiques. Ils recevraient de plus en plus de patients désireux de subir une opération dans leurs très jeunes années, et établissent un lien direct avec le désir de ces jeunes de présenter leur meilleur profil sur les réseaux sociaux et autres selfies postés en ligne.

 « L’augmentation des “selfies” a un impact énorme sur l’industrie de la chirurgie plastique. »

C’est en ces termes que débute le communiqué annuel de l’Académie américaine de la chirurgie plastique et reconstructrice. Elle vient de mener une étude auprès de 2 700 membres de cette spécialité aux Etats-Unis. 58 % d’entre eux ont effectivement constaté une forte hausse des demandes provenant des moins de 30 ans.

Le président de l’Académie, Dr. Edward Farrior, explique ainsi :

« Les images [postées sur les réseaux sociaux] sont souvent les premières impressions que les jeunes livrent d’eux-mêmes à leurs amis potentiels, leur flirt, leur futur employeur, et nos patients veulent présenter leur meilleur profil. »

Tags :Via :cnet
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. J’aime quand on essaye de nous faire croire que le selfie est très récent, alors que seul le nom l’est réellement…

    Demain ce sera quoi ? Le textie pour désigner un envoi de sms (et du coup l’envoi de SMS redeviendra un truc nouveau et à la mode, on fera des dizaines d’articles dessus etc.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité