L’homme qui a trahi Microsoft

Trahison

La firme de Redmond le sait : il est très compliqué d’éviter les fuites de logiciels sur la toile avant leurs lancements officiels. Vous souvenez-vous des captures d'écrans de Windows 8 qui avaient été leakées ? Il s'avère que c'est un employé de Microsoft qui "a fait le coup" et il a été arrêté.

kibkaloNous sommes bien loin de pratiques extrêmement malhonnêtes, bien que préjudiciables pour la firme. Alex Kibkalo, un ex-employé de Microsoft a été arrêté pour avoir volé et propagé des secrets d’entreprise, selon une plainte déposée le 17 Mars à la justice américaine.

Par secrets d’entreprise, il faut comprendre screenshots et non des secrets commerciaux, des documents classés… Qu’importe, l’homme a été appréhendé et selon les informations, il aurait sciemment divulgué les données à un blogueur français pour une sombre affaire de vengeance et d’ego. 

Il était apparemment en colère suite à un avis sur ses mauvaises performances alors qu’il travaillait encore chez Microsoft. Selon le Seattle Post-Intelligencer, l’accusé a rencontré le blogueur sur un forum et lui aurait envoyé des parties du code de Windows 8 et un kit de développement logiciel.

Seuls les screenshots ont été dévoilés, toutefois Microsoft considère que son ancien employé a encouragé le partage du  kit de développement en ligne. Impardonnable. Effectivement, des pirates mal intentionnés auraient pu les exploiter d’une façon néfaste pour tous, le géant de Redmond, comme les consommateurs.

Comment s’est-il fait prendre ? Le blogueur a contacté Microsoft en Septembre 2012 pour vérifier le code de Windows 8… Redmond a eu la puce à l’oreille, les enquêteurs ont examiné le compte Hotmail du blogueur, où ils ont trouvé des courriels compromettants. Houps.

Tags :Sources :seattlepi
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. C’est marqué les enqueteurs, pas microsoft… Microsoft ouvre une plainte, dit à la police ses soupcons sur sa boite mail, la police demande à microsoft les emails, et voilà… Circuit fermé quelque part mais bon… Je vois mal Microsoft se permettre de lire les mails de quelqu’un et les apporter comme preuves à la police…

  1. Salut ^^
    Hum il me semble qu’il est accusé, il n’est pas encore passé au tribunal, le conditionnel eût été de rigueur concernant vos affirmations.
    « L’HOMME QUI Aurai TRAHI MICROSOFT »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité