Moto 360, la smartwatch est présentée par Jim Wicks, designer en chef chez Motorola

Moto-360-smartwatch-05-640x426

Il y a quelques jours, Motorola a annoncé la Moto 360, sa smartwatch qui tourne sous Android Wear. A part les quelques photos et les quelques fonctions d’Android Wear que Google et Motorola ont décrit sur leurs blog posts officiels, on ne sait pas grand-chose sur les spécifications exactes. Nous avions été invités à un hangout avec Jim Wicks, CVP Consumer Experience design chez Motorola et on a espéré en apprendre plus.

[pullquote text=”Le temps a été l’inspiration” align=”right”] Malheureusement, sauf pour le concept et les idées derrière la forme ronde et l’interface Android Wear, il ne donne pas la principale information que nous attendons tous: pas de prix, pas de date précise de lancement, pas d’autonomie de batterie, pas de type de processeur, ni de résolution n’ont été fournis.

Cependant, on a appris plusieurs choses: l’interface ronde est standard sur Android Wear, le SDK pour le choix d’une interface carrée ou ronde, la Moto 360 sera avec des appareils sous Android 4.3+, il inclura non seulement la fonction de chargement sans fil ou un nouveau type de système de chargement sans connexion, le boîtier est en acier inoxydable avec une finition brossée et une finition gloss sur les bords et vous pourrez voir l’heure constamment.

Et pour finir, ils se sont inspirés du temps pour la forme ronde et comme 80% des montres traditionnelles vendues dans le monde sont rondes (selon Jim Wicks), on prédit qu’Android Wear tournera sur les montres des fabricants traditionnels dans l’avenir. Pour en savoir plus sur ce que Jim Wicks avait à dire sur la Moto 360, lisez l’article complet.
[galerie photos]

1) Un design smartwatch unique: pourquoi la forme ronde ?

Le temps est l’inspiration

L’inspiration pour la Moto 360 est le temps lui-même, et d’après Jim Wicks, “quand vous regardez la civilisation moderne, le Temps était toujours représenté par un cercle (..) depuis le cadran solaire à la montre de poche il y a cinq cents ans, la montre au poignet il y a cent ans, et même maintenant dans notre ère numérique, quand vous allez dans les gares ou les aéroports, et habituellement, c’est représenté par une sorte de forme circulaire”.

[pullquote text=”Ce n’est pas nouveau: 80% des montres classiques vendues dans le monde sont rondes” align=”left”] Il n’y a aucune smartwatch ronde, cependant, Jim Wicks souligne que “80% à 85% des montres qui sont vendues dans le monde sont des montres rondes,” alors ce n’était qu’une décision de design de ne pas “nager à contre-courant culturel, mais de l’accompagner”. Les raisons pour lesquelles les gens aiment les montres rondes, c’est le “confort, et les personnes y sont habituées.”

Une forme emblématique et confortable

Aussi, Jim Wicks et son équipe ont décidé de concevoir un appareil qui est à la fois “emblématique” et “confortable et accessible aux gens”.

La forme ronde la rend plus neutre du point de vue du genre

Comme d’habitude, en ce qui concerne les smartwatch, la Moto 360 est conçue pour les hommes, en fait, les photos produit officiels ne montrent que des poignets d’homme… Jim Wicks a fait du bon boulot en ne répondant pas directement à la question à la fin (minute 17.06) “cette smartwatch est faite pour un homme, est-ce que celle qu’on verra dans l’avenir sera plus destinée aux femmes ?” Il a répondu que Motorola va “après l’appel du grand nombre” et “prendre des décisions autour du design round” et d’avoir “de très beaux détails qui la rend très accessible au peuple”. On suppose que “accessible au peuple” signifie aussi accessible aux femmes.

Et grâce au design de bracelet amovible, il a dit que le bracelet conviendrait aussi aux très petits poignets, ce qui signifie que la majorité des femmes pourront aussi la porter confortablement.

Moto-360-smartwatch-06-640x426

2) Les challenges techniques pour concevoir une smartwatch ronde

Le principal challenge: déclencher le désir de porter la montre

L’équipe de design de Motorola a évité de penser d’abord à la technologie, sinon, ils auraient probablement fait un écran carré, qui semble un meilleur choix pour afficher correctement différent types d’information numérique. Mais d’après Jim Wicks, en ce qui concerne le domaine de la technologie portable, le but n’est pas seulement de “mettre un smartphone à votre poignet.” A la place, “vous devez vous connecter de façon émotionnelle avec les consommateurs” et faire en sorte qu’ils veuillent d’abord porter l’appareil.

[pullquote text=”il s’agit d’amener des millions de personnes à porter un objet 24/7″ align=”right”] Cette notion est bien connue parmi les professionnels de la technologie portable (wearable), il s’agit d’amener des millions de personnes à porter un objet 24/7 à leurs poignets. C’est quelque chose avec laquelle je suis entièrement d’accord, et que je défend, mais beaucoup de personnes dans l’industrie de la technologie portable n’y croit pas vraiment. Par exemple, je peux porter le smartband Shine pendant des semaines sans interruption, mais je ne peux pas faire la même chose avec le Jawbone UP, car le Shine est assez élégant et confortable pour être porté avec des vêtements de sport ou une robe de soirée. A ce propos, le Shine a aussi cette forme ronde “emblématique”.

C’est pourquoi Jim Wicks en conclut que faire que les gens disent “J’aimerais vraiment porter ceci à mon poignet du matin au soir” est le challenge le plus important pour concevoir un appareil de technologie wearable.

La technologie doit s’adapter aux humains et non l’inverse

En fait, l’équipe de la Moto 360 a décidé de voir “ce que veulent les consommateurs” et de l’adapter à la technologie pour éviter de “faire que les consommateurs changent pour cette technologie”. C’est en fait une lettre de mission très prometteuse, et on peux voir que l’appareil est vraiment très séduisant (d’après les quelques photos de produit qu’on a vu jusqu’à présent). Cependant, on ne le saura pas vraiment jusqu’à ce qu’on teste le produit final.

Au-delà de l’idée “folle”, atteindre le “facteur wow” ou comment faire en sorte que l’équipe soit inspirée

Quand on a demandé si l’équipe a pensé que Jim était fou quand il a dit qu’ils allaient faire la nouvelle smartwatch Motorola ronde, il a répondu que cette idée était là depuis un certain temps et c’était le bon moment pour ça.

Pour des raisons techniques, les smartwatch carrées sont la norme depuis les trois / quatre dernières années, et les différences ne se voient que sur les petits détails et la qualité de fabrication, mais selon Jim Wicks “vous n’avez pas cette réaction wow !”. Au contraire, quand l’équipe a commencé à voir le concept d’une smartwatch ronde et qu’elle a commencé à la montrer en interne “aux ingénieurs, chaîne d’approvisionnement, marketing, tout le monde…, et vous avez la réaction wow! ”.

Pour le moment, on a des personnes très inspirées, par exemple, l’équipe d’ingénierie a été enthousiaste à propos du challenge, même si cette équipe devait tout faire depuis le début pour faire que ça marche dans un écran rond. Comme Jim Wicks l’a dit “une fois que tout le monde a cette conviction et a dit: nous l’aimons, nous savons que nous voulons le faire, ce sera l’appareil qui changera la donne(..), une fois que tout le monde est inspiré, je pense que les choses commencent à bouger (…) donc les équipes techniques l’ont adopté et ont réinventé une face ronde et ce sera cool”.

Conclusion: n’importe quel challenge technique peut être surmonté par une équipe inspirée
Dans le monde du numérique, il est connu que plus une interface utilisateur est simple et fluide, plus elle est difficile à développer, en particulier quand vous devez l’afficher dans une petite forme ronde. La vérité, c’est que vous feriez mieux d’avoir une équipe inspirée et expérimentée pour le faire.

De plus, il est toujours plus difficile de gérer les formes numériques rondes, car les pixels sont carrés, et en ce qui concerne les écrans, vous perdez une partie significative de la surface réelle, ce qui est encore plus complexe quand vous avez une toute petite surface.

Cependant, on sait qu’on n’utilise pas une smartwatch comme un smartphone, et on ne peut que traiter un minimum d’information, tout en marchant et en regardant notre appareil tech wearable préféré. Disons dans ce cas, “moins c’est plus”.

Moto-360-smartwatch-03-640x384

3) Design du produit: le savoir-faire de Motorola

“Motorola a un héritage de qualité de fabrication (…) et d’innovation matérielle” a déclaré Wicks. Pour plaire aux consommateurs, l’équipe de design de Motorola a décidé que, en plus d’être ronde, la Moto 360 devait être “exclusive en termes de détails et de matériau de qualité”.

Le boîtier est fabriqué en acier inoxydable avec une finition brossée et une finition gloss sur les bords. Pour les bracelets amovibles, Motorola a choisi le métal et du cuir “véritable”. Les bracelets seront interchangeables, et ils seront disponibles chez divers vendeurs tiers.

Moto-360-smartwatch-03-640x384

4) La fonctionnalité avec Android Wear

Voir l’heure en permanence

La principale fonction d’une montre, c’est de donner l’heure, l’une des choses qui nous ennuient le plus quand on teste une smartwatch, c’est l’incapacité de voir lire l’heure sans avoir à cliquer sur un bouton. C’est le cas de la plupart des appareils qu’on a testé, sauf pour le Qualcomm Toq, qui a un écran Mirasol qui consomme peu d’énergie.

Jim Wicks nous assure qu’on pourra voir l’heure en permanence sur la Moto 360, c’est une très bonne nouvelle ! Au lieu d’utiliser un écran Mirasol, je soupçonne un écran OLED qui consomme très peu d’énergie et un contenu qui est conçu pour minimiser le nombre de pixels (et sous-pixels R,G,B) éclairés.

Android Wear et les services Google Now avec commandes vocales

Avec le Moto X, Motorola a amélioré l’interface vocale en permettant de simplement dire “Ok Google” pour activer les commandes vocales (comme le fait Glass), une fonctionnalité qui n’est pas encore disponible sur d’autres smartphones sous Android. La Moto 360 va exploiter cette capacité, quelque chose qu’on souhaitait voir Samsung implémenter dans sa Gear.

Depuis les dernières annonces, on sait que Android Wear et l’infrastructure Google Now permettront aux utilisateurs de demander un résultat sportif, un horaire de vol, de mettre un rendez-vous dans le calendrier, d’écrire un message texte ou une note ou régler l’alarme.

Des réponses seront apportées à des questions relatives à la conversion de devises, de rapports météo et de localisations spécifiques. Les téléphones sous Android ont le meilleur interprète vocal (de Google), alors on peut s’attendre à ce que cette fonctionnalité soit un avantage clé dans le domaine du wearable.

Un appareil qui tient compte du contexte grâce à Google Now

Jim Wicks explique que, au-delà des notifications classiques qu’on peut attendre d’une smartwatch, la Moto 360 pourrait utiliser des informations contextuelles pertinentes telles que les messages automatisés qui vous disent que votre diner entre amis est à deux pâtés de maison, par exemple. C’est ce que Google Now fait sur les téléphones.

Android Wear pour les apps fitness exploitent les capteurs

Cela n’a pas été abordé dans cette interview, mais d’après l’annonce d’Android Wear, on sait que Google veut que la montre agisse comme un capteur qui surveille votre santé et Android Wear est conçu pour communiquer avec vos apps fitness classiques.

Android Wear, interface classique

Jim Wicks a confirmé lors de la séance des Q&A (questions-réponses) que la moto 360 utilise une version standard de Android wear, qui permet aux développeurs d’utiliser soit une interface ronde ou carré pour leurs propres appareils.

Compatible avec tous les appareils sous Android 4.3 et supérieur

Jim Wicks a confirmé lors du Q&A que la Moto 360 fonctionnera avec tous les appareils sous Android 4.3 et supérieur.

Autonomie de batterie, peu d’information – le chargeur ne nécessite pas un connecteur

Aucune information spécifique n’a été donnée concernant l’autonomie de la batterie, sauf que Motorola sait comment faire pour la “gestion fantastique de l’énergie” qui vient de son expérience en développant la Moto Actv, une montre fitness qui a été présentée en Octobre 2011 qui fonctionne avec une “très petite batterie”, a déclaré le Chef de Design de Motorola. Il a également ajouté : “ce qu’on a inventé pour la gestion de l’énergie pour la Moto ACTV, est en fait présente sur la Moto X (…) et tout ce qu’on a appris avec la Moto X est désormais dans cette montre”. Eh bien, la Moto ACTV n’a qu’une autonomie de batterie de 5 heures au moment de son lancement (sur le papier) et elle a été mise à jour jusqu’à 8 heures, ce qui est loin d’être “fantastique”. En ce qui concerne la Moto X, on ne peut pas dire que la gestion de l’énergie soit quelque chose qui sorte de l’ordinaire.
La seule information intéressante était une allusion ( minute 16.05 dans la vidéo) sur l’absence de connecteur pour le chargement de la Moto 360. On suppose que cela pourrait être du chargement sans fil.

D’autres caractéristiques ?

Peu de choses ont été partagées sur les caractéristiques, sauf que ‘tout ce que vous pouvez imaginer et tout ce qui a été évoqué en termes d’Android est là”… OK, d’accord, cependant est-ce qu’il sera possible de répondre à un appel directement sur la Moto 360 tout comme on le fait avec la Galaxy Gear ? Est-ce que la smartwatch fonctionnera comme un APN ou juste comme une télécommande d’APN à distance comme la Sony Smartwatch 2 ou la Pebble ? Qu’en est-il de l’autonomie de la batterie ? Quelle est la résolution de l’écran ?

Le prix et la disponibilité ne sont pas connus. Motorola dit “Été 2014” sur leur site web officiel.

Moto-360-smartwatch-05-640x426

Conclusion

En lançant la première smartwatch ronde sous Android Wear, Motorola prouve que le marché du wearable est prêt à concurrencer le marché de la montre traditionnelle qui vend environ 80% de montres rondes. En fait, cela prouve vraiment que le marché de la montre traditionnelle deviendra comme le marché du PC, avec un fournisseur principal de système d’exploitation qui le vend à de nombreux fabricants d’appareils. J’ai hâte de voir la première montre Rolex ou Cartier qui tournera sous Android Wear. Dans l’avenir, Tizen ou Pebble pourraient aussi essayer de toucher ces fabricants célèbres, s’ils peuvent tenir contre Google.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité