Cette nouvelle étude l’affirme, les jeux vidéo pourraient rendre les enfants agressifs

enfant

Les jeux vidéo seraient-ils finalement facteur d’agressivité chez les enfants ? Oui, si l’on se fie aux résultats de cette nouvelle étude publiée en début de semaine dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) Pediatrics, ayant pris place aux Etats Unis.

Ayant porté sur plus de 3 000 sujets âgés de 8 à 17 ans (11 ans d’âge médian et 73% de garçons) durant 3 ans, à Singapour, l’étude en question remettrait-elle en exergue le fait qu’il existe un lien entre la pratique des jeux vidéo et les accès de violence chez les enfants ?

Affirmatif, dixit Douglas Gentille de l’Université d’Iowa, l’homme derrière l’étude en question. Selon lui, et pour résumer les choses, plus un enfant va jouer à des jeux vidéo violents, et plus il va être enclin aux comportements agressifs, et ce qu’importe son âge, son sexe ou encore son “degré initial d’agressivité”.

Un constat d’ores et déjà remis en cause par le professeur Patrick Wolfe de l’University College de Londres, qui de son côté se refuse à faire le lien entre le fait de jouer à des jeux réputés comme violents et le développement de comportements agressifs. Car les enfants interrogés n’ont pas montré de comportement de ce genre. Simplement, ils ont répondu à des questions concernant ces comportements violents. Et c’est ce qui fait, selon Wolfe, qu’on est ici dans la théorie, et uniquement dans la théorie.

Via :bfmtv
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Du déjà vu Ben, tu est en retard. Mais sinon, il faudrait que ces chercheurs aillent un peu plus loin que ça, car là, ça ne veut strictement rien dire

  2. C’est ce genre d’études bidon qui rend agressif…
    Une étude faite par moi indique que depuis qu’il y a des jeux-vidéos il y a moins de guerres dans le monde. Aussi depuis le développement d’internet il y a + de révolutions dans les pays opprimés. Il serait donc une bonne chose de donner le prix Nobel de la Paix aux jeux vidéos et à internet.

  3. Je suis d’accord avec @x£l, effectivement les jeux peuvent rendre violent si les enfant jouent a un jeux qui ne sont pas de leurs ages ou si ils le font, alors ils faut que les parents les avertissent du fait qu’un jeu c’est faux, que la violence c’est mal et inutile.

    On peut prendre pour exemple moi, mes frère ou encore tout mes amis “gamer”.

    On a commencer à jouer avant 8ans (adibou puis simscity/AOE/NFS) pour ensuite vers 12/14ans jouer à du elder scrolls / Counter strike / GTA. Aucun d’entre nous n’est violent et je me suis même jamais battu physiquement , comme beaucoup de joueur…

  4. Les enfants de cet âge ne sont pas censé jouer à des jeux violent, la faute aux parents.

    J’ai joué à tout les gta et pourtant je n’ai tué personne ni comme d’actes répréhensibles. Enfin bon, tout les chefs de guerre ont bien sur joué a call of avant de lancer leurs troupes.

    Signé : le vengeur masqué (mais sans masque).

  5. J’ai moi-même payé cette étude afin de désinformer les masses et les ouvriers comme vous.

  6. C’est clair que si tu joues beaucoup à COD avec son cortège de chômeurs européens (insultes comprises) ça n’arrange rien. Maintenant je suis pas sûr que l’on obtienne un comportement agressif après une partie de Sim City ou Civilisation. Tout dépend du jeu et de la personne concernée. En plus, c’est clair que si on laisse des gamins de 8-10 ans jouer à COD et à GTAV, le résultat sera pas brillant. Les parents démissionnaires et l’enfant roi, ça, ça mérite que l’on se penche dessus, au lieu de repousser la faute sur (rayez la mention inutile) la télé, les jeux vidéo, internet…

  7. “Selon lui, et pour résumer les choses, plus un enfant va jouer à des jeux vidéo violents, et plus il va être enclin aux comportements agressifs”

    On parle bien de jeux violents (Postal, GTA et consorts …). Combiend ‘entre vous ont commencé à jouer aux Jeux Vidéos à l’age de 5 ans ? perso ça m’a pris vers 15 ans et non je ne suis pas devenu un psychopathe agressif.
    Mais je ne peux m’empêcher d’être effaré quand je vois le comportement des gamins avec les tablettes tactiles. Le truc pratique pour les parents flemmards qui n’assument plus d’avoir à surveiller leur gosse.
    Il me faut admettre que ces enfants sont complètement absorbés par les jeux et finissent en crises de larmes dès qu’on leur dit “stop ! on arrête” … même après 4h sur le truc. Ca ressemble à s’y méprendre à un comportement de drogué.

  8. Je joue au FPS et autre jeux violents depuis que j’ai 8 ans, je n’ai jamais eu de comportements agressif et pourtant encore aujourd’hui je joue très régulièrement à des jeux violents comme Battlefield4, GTA5 ou Titanfall pour ne citer que ceux-la.
    Je ne suis pas pour autant un psychopathe dérangé, je déteste ce genre d’amalgame.
    Comme cité plus haut cela ne dépend que des parents et de l’éducation qu’il donne a leur enfant..
    Le second problème c’est la banalisation de la violence ces 2 dernières décennies mais c’est encore un autre problème.
    Il n’y a pas que les jeux vidéos qui poussent a la violence et le cinéma ou encore les séries sont également a pointer du doigt à ce moment la..
    Si j’ai des enfants un jour, il est clair que je surveillerais le contenu de qu’il regardent mais personnellement je m’inquiète plus de la banalisation des crétins a la TV ( les Chtis en Biélorussie…)ou les émissions télé-réalité et autre divertissement abrutissant bon pour le compost.
    Perso c’est plutôt ça qui me fait vraiment peur pour l’avenir de nos enfants !

  9. Le temps passé sur un jeu vidéo ne doit pas être vu comme une cause mais comme une conséquence à mon avis. Si nous nous occupions bien de nos enfants ils n’auraient pas à passer tout leur temps devant un jeu vidéo. Ou nous pourrions le passer avec eux, comme un moment d’échange.
    Quand le jeu vidéo nous sert de babysitter on est content hein. mais quand notre gosse fait des conneries alors là ! encore la faute du jeu vidéo… Encore une étude qui va réconforter les lâches parents.

  10. Je suis tout à fait daccord, et pas que les jeux vidéos, les films les dessins animées…C’est aux parents de contrôler leurs enfants maintenant, il suffit pas de les mettre devant la télé pour s’en débarrasser…

  11. En fait, l’amalgame fait par les journalistes qui publient leurs articles après un drame (comme dans ces écoles américaines), c’est que les enfants déjà violents à la base se tourneront vers des jeux violents.

    Les études sont donc faussées: on prend les gosses qui jouent à GTA et on regarde lesquels sont violents, on voit qu’il y a une différence significative et on conclu que le jeu est en tort.

    C’est exactement ce qui s’est passé avec le rock: les parents accusaient les artistes mais le véritable problème était l’éducation des enfants! Mais bon, c’est toujours plus facile de chercher un fautif que de se poser des questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité