La NASA aurait-elle découvert une deuxième Terre ?

La NASA aurait-elle découverte une deuxième Terre ?

La plupart du temps, lorsque les astronomes découvrent une nouvelle exoplanète, il y a toujours au moins un paramètre qui la rend impossible à héberger la vie. Alors que les recherches récentes permettent d'affiner les critères nécessaires à la vie telle que nous la connaissons, la NASA semble avoir découvert une véritable deuxième Terre.

Le Centre de Recherche Ames devrait annoncer ajourd’hui la découverte d’une planète de la taille de la Terre dans la « zone habitable » de son étoile. Cette étoile parente est d’ailleurs une naine rouge, moins chaude que notre Soleil, ce qui signifie que cette planète orbite plus près de ladite étoile. Ce système solaire serait d’ailleurs composé de cinq planètes.

Pour l’heure, cette potentielle deuxième Terre n’a pas encore de nom. Avec une taille sensiblement similaire à notre planète, elle semble réunir toutes les conditions nécessaires à la présence d’eau liquide, rendant de fait éventuellement possible la vie comme nous la connaissons.

Cette planète intéresse bien évidemment toute la communauté scientifique, elle découle du fantastique travail de recherche effectué depuis plusieurs années par le télescope spatial Kepler dont les données commencent tout juste à être analysées. Affaire à suivre !

Tags :Sources :Geek
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. ça ne sera pas un luxe après les problèmes rencontrés lors des dernières sorties hors d’ISS. En effet il y a quelques mois, l’astronaute de l’ESA Luca Parmitano
    avait eu un grave incident lors d’une sortie hors de la station internationale, où il avait failli mourir « noyer » par une fuite du liquide de sa combinaison.
    Malheureusement même les prochains membre de la station qui doivent arriver d’ici 2 jours sur la station après leur décollage hier soir, ne pourrons bénéficier de ses combinaison du futur.
    http://spacetravelfoundation.blogspot.fr/2014/03/successful-launch-of-space-mission.html

  2. Chouette, une nouvelle planète qu’on va pouvoir surexploiter et polluer dès que possible si l’humanité existe encore d’ici là (rien n’est moins certain) et si elle n’est pas déjà habitée par une « deuxième humanité » tout aussi crétine.

  3. quelle distance nous sépare de cette planete ? (je sais, google est mon ami…mais un peu plus de precision n’aurait pas été un luxe )

    1. Excellente remarque qui m’a fait bien rire… être capable de trouver une planète qui est dans un autre système solaire donc pas la porte d’à coté et impossible de retrouver un avion sur notre propre planète… elle est belle la technologie

  4. Dite moi vous êtes tous bien triste pour ne parlais que de mauvaise choses au lieu de vous réjouir de la nouvelle hypothétique planète jumelle de al terre
    je trouve cela génial et me laisse rêveur sur une possible vie ailleurs

    1. La vie existe ailleurs, c’est certain. C’est la forme (et leur degré d’intelligence) qui est très hypothétique, imagine des bestioles avec une gravité 10x plus faible, ou plus élevée, des bêtes qui vivent sur des planètes qui ont des journées d’une heure, de 10jours, ou qui vivent dans une atmosphère très différente de la notre, etc.

      Pour moi, un univers (multivers maintenant) aussi grand ne peut faire de la Terre une exception, loin de là. En plus de la taille de l’univers, si on replace dans le temps, sur des milliards d’années, bah l’hypothèse de la vie extra-terreste est largement (LARGEMENT) plus réaliste que leur non-existence.

    1. Ben à ma connaissance c’est le contraire, les étoiles maigrichonnes économisent leur carburant et vivent plus longtemps, 20 milliards d’ans et plus. Par contre j’ai souvent lu que les naines rouges font des colères d’UV de temps en temps, éruption de matière en plus. Ceci n’est pas trop favorable à une vie (évoluée sous-entendu comme nous) à la surface d’un monde proche de l’étoile en sus. Question 1: une civilisation technique peut-elle apparaître dans l’eau des océans? Question 2: qu’entends t’on par « civilisation évoluée » non technologique ? Des « spirituels » méditatifs, utilisant la transmission de pensée en place des ondes hertziennes, sont’ils concevables? Pourrait-on leurs parler ?

    1. Et l’orbite de cette lune devra serrer de plus près la planète afin d’échapper aux perturbations induites par l’étoile proche. Mais cette configuration est-elle stable assez longtemps ?
      Remarque : je crois savoir qu’une lune plutôt grosse stabilise la planète dans ses velléités a basculer son plan équatorial à l’occasion (c’est « l’effet de fronde »). Ce basculement périodique n’est pas favorable à l’émergence de la vie évoluée, les catastrophes climatiques engendrées ramenant à chaque fois la vie à la case précédente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité