Privation de sommeil : jusqu’où ira l’Homme ?

peter tripp

Les Hommes passent normalement entre un quart et la moitié de leur vie à dormir. Le sommeil est un besoin et même une nécessité physiologique absolue. Pourtant, de nombreuses expériences ont été menées au cours de l’histoire sur la privation de sommeil et ses conséquences. Peter Tripp en reste un parfait exemple.

Torture, traitement médical contre la dépression ou simples tests, la privation de sommeil aura été au cœur de nombreuses expérimentations. Un exemple historique qui restera à jamais une preuve évidente de l’importance du sommeil dans une vie est celui de Peter Tripp.

Le célèbre DJ radio des années 50 avait choisi de faire de la privation de sommeil une expérience scientifique mais aussi un évènement caritatif et promotionnel. Son action fut menée en 1959, date à laquelle il installa sa cabine d’émission radio au cœur de Time Square afin de diffuser son émission pendant 200 heures non stop.

Des scientifiques et médecins ont été chargés de s’assurer de sa survie mais aussi de son éveil constant et de son état mental. Petite précision, pour tenir, Peter Tripp se dopait aux stimulants.

Après une centaine d’heures, les premiers effets très négatifs de cette privation de sommeil se sont fait ressentir. Peter Tripp n’était alors plus capable de réciter l’alphabet ou la plus évidente des tables de multiplication. Les hallucinations sont arrivées par la suite, aux alentours de 120 heures de privation de sommeil. Puis fut venu le temps de crises de paranoïa aigues et d’une profonde et perturbante confusion.

Il est finalement parvenu à tenir son objectif de ne pas dormir pendant 201 heures. Après un repos de 24 heures bien mérité, Peter Tripp a pu reprendre le cours normal de son existence, bien que sa vie ait par la suite été marquée par différentes affaires (divorces et perte d’emploi) parfois présentées comme des conséquences de son expérience. Il est finalement décédé à l’âge de 73 ans.

Depuis, deux autres expériences médiatiques ont dépassé ce précédent record. En 1964, Randy Gardner restait ainsi éveillé 264 heures. Son record fut finalement battu en 2007 par un britannique répondant au nom de Tony Wright qui passa 266 heures sans dormir…

Tags :Via :io9
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité