Signal veut révolutionner le réseau cellulaire

Signal veut révolutionnaire le réseau cellulaire

Le problème avec notre réseau cellulaire, c'est qu'il a été construit morceaux après morceaux, technologie après technologie. Résultat des courses, un morcellement des fréquences et de nombreux identifiants - numéro de téléphone, adresse email, comptes divers -. Et si l'on repensait tout cela ? Signal s'en occupe.

Oublions ce que l’on a déjà et faisons comme si l’on bâtissait un réseau à partir de rien. C’est précisément l’idée derrière le projet fou Signal, actuellement en version alpha publique. Exit le numéro de téléphone ou l’adresse email, une fois inscrit, vous recevrez votre identifiant signal, ^morgan (le ^ étant l’équivalent du @ de Twitter) ou morgan.fr.ubergizmo.com si vous souhaitez l’attacher à un domaine. Les serveurs de Signal se chargeront du routage sur votre téléphone, votre tablette, votre ordinateur ou tout autre appareil sélectionné. SMS, appels, messages d’applications tierces et autres emails, tout atterrira à bonne destination.

Et le plus important dans tout ça, c’est gratuit. Les appels voix – comme Skype mais via des lignes téléphoniques traditionnelles – sont gratuits. Signal proposera d’ailleurs bientôt un dialer pour Android, une application iOS et une extension pour navigateurs. SignalThis propose déjà une sorte de service premium à l’intérieur du réseau Signal, pas gratuite mais probablement plus rentable qu’un abonnement téléphonique classique.

L’idée peut paraître extrêmement simple, elle n’en est pas moins très technique. Signal est inscrit comme opérateur virtuel à but non lucratif auprès de l’opérateur Sprint. On peut ainsi imaginer voir fleurir des offres subventionnées. Plus intéressant encore, le réseau Signal tire sa force de la collaboration entre utilisateurs. Chaque client peut héberger son propre serveur, servant ainsi d’antenne communiquant automatiquement avec les autres. C’est un « réseau cellulaire pour une invasion de zombies », selon son fondateur, Andy Myers, qui est en train de se construire.

Pareille structure pourrait aussi permettre des choses impossibles avec notre réseau actuel. Imaginez par exemple un mode « Ne pas déranger » généralisé. Plus aucun appel, email ni message instantané sur aucun appareil, pendant une période donnée, la paix ultime à portée de clic !

Une idée complètement folle et absolument géniale ! Malheureusement, vous l’aurez compris, la barrière principale d’un tel projet reste l’adoption par le grand public. Selon Andy Myers, il faudrait 100 000 utilisateurs et une antenne/serveur Signal sur chaque pâté de maisons pour en profiter pleinement. Architecture et protocole ouverts devraient aider, tout comme de nombreux partenariats de poids. Les opérateurs téléphoniques, eux, ne semblent pour l’heure pas très enthousiastes…

La bêta est prévue pour le mois de Mai, l’avenir nous dira si un tel réseau est promis à un brillant avenir ou à tomber dans l’oubli…

Tags :Sources :The VergeSite Officiel
Dernières Questions sur UberGizmo Help
      1. Je ne crois pas … tout ceci est le signe (AL) d’un complot international visant à prendre le contrôle de nos appareils électroniques et de diriger les geeks qui ont le sait seront maître du Monde un jour (quand on aura fini l’acte V de Diablo 3).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité