L’ultimatum qui allait donner vie à l’iPhone…

La présentation du premier iPhone

Avec les procès à répétition, notamment au sujet des brevets, entre Samsung et Apple, on découvre régulièrement de nombreuses anecdotes concernant les produits et les hommes. Saviez-vous par exemple que de nombreuses fonctionnalités de l'iPhone premier du nom étaient dues à un ultimatum lancé par Steve Jobs ?

Nous sommes en 2005, Greg Christie, ingénieur logiciel, et son équipe travaillaient sur l’appareil qui allait devenir le premier iPhone, et comme souvent, ils étaient en retard sur le planning. Steve Jobs leur avait donné un ultimatum : deux semaines pour accoucher de grandes idées et de très bons concepts sinon le projet serait donné à quelqu’un d’autre.

Résultat des courses, les méninges ont certainement dû bien chauffer et de nombreuses fonctionnalités phare – comme le « glisser pour déverrouiller » – ont vu le jour. Greg Christie allait ensuite présenter le projet « purple » à Steve Jobs dans une pièce sans fenêtre pour éviter la moindre fuite. La suite, on la connaît.

Autant de petites histoires généralement gardées secrètes par Apple qui refont surface à mesure que les procès s’enchaînent…

Tags :Sources :The Verge
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Encore un grand moment de rire signé Morgan.
    « de nombreuses fonctionnalités phare – comme le « glisser pour déposer » »
    C’est le « glisser pour déverrouiller », banane !

  2. je trouve les critiques faciles sur les commentaires. pas le droit à l’erreur, les lecteurs taclent gratuitement. C’est surement comme ca qu’on fait évoluer les choses.

  3. « deux semaines pour accoucher de grandes idées et de très bons concepts sinon le projet serait donné à quelqu’un d’autre. »
    Jobs dans toute sa splendeur.
    C’est les autres qui planchaient, mais c’est lui qui récoltait toute la gloire.
    Et certain le traite de génie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité