Nous vivrions bien dans un multivers !

Nous vivrions bien dans un multivers !

Les découvertes concernant l'infiniment grand continuent de s'amonceler. La semaine dernière, des physiciens ont prouvé l'existence d'ondes gravitationnelles lors de la formation de notre Univers, renforçant la thèse que celui-ci se soit créé après un Big Bang et se soit étendu... Cela suggère aussi l'existence de plusieurs multivers...

Le physicien Sean Carroll a publié un article dans le New York Times dans lequel il revient sur ces récentes découvertes. Selon lui, le travail effectué par son confrère Alan Guth suggère qu’à sa création l’univers était plein d’une énergie bien particulière, l’inflaton, c’est elle qui est responsable de son expansion. Mais l’inflaton a fini par se convertir en matière, matière qui s’est ensuite unie sous l’action de la gravité. Mais alors, si tout l’inflaton s’est transformé en matière, pourquoi l’univers continue-t-il de s’étendre ?

Sean Carroll a écrit :

Peu de temps après l’inflation cosmique proposée par Guth, les physiciens Alexander Vilenkin et Andrei Linde ont signalé que cette inflation pouvait être infinie. Tout l’inflaton ne se convertit pas en particules ordinaires à travers tout l’univers, il peut se convertir à certains endroits et pas à d’autres, créant ainsi des Big Bang localisés. Ailleurs, l’inflation cosmique se poursuit, produisant elle aussi d’autres « univers » séparés, un nombre infini même. Pour expliquer pourquoi nous ne percevons qu’un seul univers, les cosmologistes prédisent un « multivers ».

Cela peut paraître très étrange comme conclusion. Mais durant les conférences qui ont suivi l’annonce de la semaine dernière, Guth et Line ont suggéré que cette preuve de l’inflation cosmique renforçait la théorie du multivers.

Tags :Sources :io9
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité