Son école lui demande un accès à son compte Facebook, et est condamnée à 70 000$ d’amende !

Facebook

Il vaut mieux faire attention lorsque l’on publie du contenu sur le web. Ce conseil est aussi valable lorsqu’il concerne un compte Facebook. N’importe quelle publication peut porter préjudice à son auteur. Mais forcer un utilisateur de Facebook à dévoiler des publications privées peut encore avoir de plus lourdes conséquences.

La mésaventure d’une jeune américaine de 15 ans illustre  parfaitement cette affirmation. En 2012, Riley Stratton a publié un commentaire désobligeant sur l’un des employés de son établissement scolaire.

L’histoire aurait pu s’arrêter là si certains membres de son établissement n’étaient pas tombés sur ses publications. Décidés à marquer leur désapprobation, ils ont choisi de punir l’élève effrontée en lui accordant des heures de colle. Mais ils ont aussi exigé que Riley Stratton leur livre ses mots de passe Facebook et e-mail afin de fouiller ses historiques de conversation, à la recherche de contenus encore plus compromettants.

Grosse erreur. L’American Civil Liberties Union s’est emparée de l’affaire pour défendre les droits bafoués de la jeune élève. Conséquence pour l’établissement à l’origine de l’espionnage des comptes de Riley Stratton: il a finalement dû payer 70 000 dollars de dédommagement à sa famille.

Violer un compte Facebook, c’est violer les droits constitutionnels de son utilisateur. Voilà qui est dit.

Tags :Via :theguardian
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Quel rapport ? t’est frustré de pas s’avoir t’ inscrire sur un réseau social car ton cercle de connaissance ayant un attrait pour la cyber communication est inéxistant ?
      Etre avec un minimun de revenu ce n’est pas par choix , moi par exemple je cherche un emploi, cela n’empeche pas d’etre instruit ,ni d’avoir une vie sociale, ni meme de prendre le temps de discuter avec ses amis au travers de facebook , tout comme tout autre réseau sur Internet…

      La prochaine fois, plutot que de poster des coms de troll dans ton fauteuil en cuir , essaye d’apporter des propos cohérant sa changera.

      😉

  1. Le message original à étais édité… d’ailleur je ne sais pas comment, mais cela ciblais les smicards…en gros seuls les smicards utilisais facebook.

    Je n’ai pas apprécié l’amalgamme.

    Pour revenir à l’article, je le trouve interressant.

  2. Un réseau social ou on est sur de trouver son prof, et sa grand mère, ne devrait pas être a la mode très longtemps chez les jeunes.
    Et c’est bien une question de mode, les réseaux sociaux existaient bien avant FB, en plus raffiné pour certains.
    C’est juste le réseau qui montait au même moment ou le grand publique accédait a internet.
    La mode, ca va, ca vient…
    (FB est un truc ringard, fuis le tant qu’il est temps…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité