N’espérez pas diriger votre vélo en absence de gravité !

N'espérez pas diriger votre vélo en absence de gravité !

Le problème avec le vélo, c'est que les chutes y sont relativement fréquentes. Aussi désagréable soit-ce, c'est aussi parce que nous pouvons tomber que nous pouvons contrôler si précisément notre vélo. La preuve, sans gravité, le deux-roue file simplement tout droit.

Comme le professeur d’ingénierie mécanique Andy Ruina l’explique, « en réalité, les cyclistes n’ont aucun contrôle direct sur ce qu’ils font lorsqu’ils se penchent. Cela se fait en effectuant la bonne séquence de manœuvres de pilotage. » Tourner le guidon, braquer, contre-braquer, se pencher, autant d’actions que nous effectuons tout naturellement pour amener notre vélo où nous voulons, à droite ou à gauche. Nos confrères de PhysOrg se sont intéressés au pilotage d’un tel deux-roues dans un environnement sans gravité.

N'espérez pas diriger votre vélo en absence de gravité !

Comme il n’était pas question d’aller pédaler sur une petite route dans l’Espace, il aura fallu utiliser un petit artifice. Le Docteur Ruina et son équipe ont alors créé un véhicule, entre le vélo et le tricycle, le bricycle. Sur celui-ci, on peut se pencher sans tomber, impressionnant ! Et ce bricyle ne peut pas être manœuvré : « la contrôlabilité d’un vélo dépend de la gravité. Sans elle, impossible de se pencher et de se diriger de manière indépendante. […] En effet, les expériences avec le bricycle montrent de nombreux problèmes avec une gravité proche de zéro. On peut toujours se balancer facilement mais il est impossible de tourner. »

Comme le fait justement remarquer PhysOrg, cette découverte pourrait facilement être appliquée aux véhicules très étroits ou aux personnes ayant des problèmes d’équilibre. La prochaine fois que vous tombez de vélo, remerciez donc la gravité au lieu de pester contre le monde entier !

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Sans gravité le vélo touche pas le sol donc impossible d’avancer car pas de frottement. Il n’y a pas de haut ou de bas non plus :-/.

    Video à 2 cents quoi.

    1. Tu portes bien ton nom toi. Sans gravité, une fois que le vélo est lancé, il n’a pas besoin de frottement, il avançera tout seul…

  2. « Aussi désagréable soit-ce » > LOL faudrait peut-être revoir la formulation de ce début de phrase ? 😀 > « que ce soit » ou bien « aussi désagréable que cela puisse être » ça marchera très bien 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité