La Tesla Model S est facile à pirater

La Tesla Model S est facile à pirater

Si la Tesla Model S est innovante à bien des égards, il semblerait pourtant que ses concepteurs aient quelque peu négligé sa sécurité. Elle a beau être la plus sûre sur la route, son système électronique peut être piraté très facilement, laissant le véhicule à la merci d'un voleur/pirate informatique.

Nitesh Dhanjani, consultant en sécurité informatique et propriétaire d’une Tesla Model S, a révélé la vulnérabilité lors de la conférence Black Hat Asia à Singapour. Le principal problème, le voici : un mot de passe de 6 caractères. A l’heure où l’on prône des mots de passe toujours plus sécurisés, la Model S n’est protégée que par 6 petits caractères.

Sans évidemment entrer dans les détails, on apprend que pour mettre la main sur ce code, il suffit d’utiliser “les mêmes méthodes que celles pour accéder à n’importe quel compte en ligne”. Et le site Internet de Tesla vous laisse faire autant de tentatives que souhaité.

Une fois le mot de passe en votre position, via l’application mobile vous aurez accès au système de contrôle de la voiture – mais vous serez toujours incapable de la démarrer, il faut obligatoirement la clef pour cela -. Vous pourrez effectuer quelques actions, comme allumer les phares ou arrêter la recharge. Nitesh Dhanjani précise aussi que le support de Tesla est capable de déverrouiller les véhicules à distance.

Alors certes, la Tesla Model S est encore très jeune, il serait cela dit dommage qu’elle soit extrêmement sûre sur la route mais que sa sécurité informatique laisse autant à désirer. Vivement les correctifs adaptés.

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité