Le métro de Tokyo à l’heure de pointe

tokyo

Vous êtes claustrophobe ? Passez votre chemin... Encore que, ces photos du métro japonais pourrait bien vous faire relativiser votre situation.

Il suffit de s’attarder quelques secondes sur le nom de la collection de photographies créée par Michael Wolf pour saisir la teneur du projet… « Tokyo Compression ».  Son oeuvre montre des clichés de passagers capturés dans les stations de métro de Tokyo à l’heure de pointe. 

Et dire que l’on se plaignait hier encore de l’encombrement sur la ligne 13 à Paris. Promis, on ne nous y reprendra plus.

Si vous êtes claustrophobe, ne regardez pas. Vraiment.

Tokyo 2

 

Tags :Sources :Michael Wolf
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. On savait que c’était un peu daubé les heures de pointe là-bas mais sur certaines ça fait vraiment transport de bestiaux ou déplacement de « minerai de travailleur », oui, de la viande productiviste sans valeur :-/

  2. a la différence que contrairement a paris, a tokyo les gens ne fouette pas , et croyez moi ca fait toute la différence !

    C’est bien moins désagréable d’être écrabouillé dans un métro ou tout le monde sent entre bon, et correctement, plutôt que un rer a moitié vide ou sa fouette la transpiration et l’urine (a tokyo ils on une invention futuriste qui devrait arriver chez nous : la douche )

    1. Ah t’es allé a Tokyo pour comparer? A mon avis les jap fouettent comme tout le monde hein, c’est juste qu’a paris on aime bien râler… La seule différence, c’est que la bas, blindé ou pas, le métro arrive à l’heure.

  3. Non la différence à Tokyo, c’est il y a du personnel qui vérifie les entrées. Il n’y pas de sans abris complètement saoul qui pissent dans un coin.
    De plus le nettoyage des stations et des rames est très régulier.

    1. C’est que vous ne comprenez pas le concept : à Paris les stations de métro n’appartiennent pas aux usagers, mais aux vagabondx qui sous prétexte de justice sociale sont autorisés à puer, pisser partout, crier sur les passants, jeter de la bouffe, renverser de la bière (cf Place d’Italie ligne 7), et tout ça les aide énormément bien-sûr. Ah j’oublie l’odeur omniprésente de désinfectant qu’on se colle dans les narines tous les matins.

      1. Moi ce que j’aime pas c’est les gros *** bien réac de droite qui se plaignent de subir la précarité d’autrui alors qu’ils n’ont qu’à se déplacer comme tout le monde en voiture avec chaufeur pour régler leur problème.

        1. Je ne suis d’aucun bord et je partage une coloc à 4 sur la N7 donc la limo tu peux oublier. Ca me dérange pas que des SDF soient autorisés dans les stations de métro. Ce qui me dérange c’est que tout leur soit autorisé.

          En suivant ta logique, si tu n’autorises pas un SDF à pisser partout et à te crier dessus, tu es de droite. SUPER.

  4. Quelle sont les dispositions vis à vis du droit à l’image? C’est une question sérieuse! Elles sont prisent au Japon est exploitées aux USA mais visiblent dans le monde, du coup comment ça ce passe? Quelqu’un s’y connaît? Parce que clairement elles sont volées ces photos. Il y’a même un type qui se cache le visage et un autre qui fait un doigt d’honneur….

  5. Euh…. pour la prendre tous les jours, la seule différence avec la 13 c’est que c’est des japonais.
    Au niveau écrasement contre la vitre, c’est pareil…

  6. Oreda dit vrai, au Japon, quelque soit l’heure et la densité de passagers, le métro sent bon, est propre. Ainsi, prendre le métro au Japon ne pose aucun soucis! De plus, pas de crainte d pickpockets …., il n’en existe pas.

  7. j’ai eu la chance d’aller au japon il y a 2-3 ans et la seul fois ou j’ai vu le train ou métro bondé à TOKYO c’est lors TYPHON … les gens ne veulent pas être coincé dans TOKYO et rentré chez eux donc ça pousse grave sinon jamais une bousculade

  8. il y plutôt l’air content le vieux à lunette .. arff !!!!!! en france les frotteurs se font condamnées … la tu peut pas faire autrement…..

  9. Je connais très bien Tokyo (j’y suis allé pour le moment 11 fois) et je peux vous confirmer que les heures de pointe (matin et soir) sont un vrai supplice !
    Les passagers s’entassent sans pitié dans un wagon nettement trop petit pour contenir tout le monde. Clostrophobe interdit…
    On « connait » les japonais comme courtois et organisés, là c’est sans pitié et chacun pour soi.
    Croyez-moi, un voyage de 15 à 20 minutes pendant les heures de pointe dans le métro à Tokyo ou le train pour les zones autour de Tokyo c’est un supplice vraiment attroce. Je plains les gens qui doivent faire celà tous les jours sans avoir des envies de violence tellement la situation est vraiment insupportable et réellement violente aussi bien physiquement que moralement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité