Petite analyse d’un succès musical : Get Lucky

Daft Punk

Le dernier tube des Daft Punk a fait le tour du monde et explosé des records en termes de ventes digitales et de récompenses, remportant notamment cinq Grammy Awards. Un journaliste du magazine en ligne Slate nous explique les raisons de cet immense succès.

Au-delà des points techniques relevés par l’auteur de cette analyse et que vous pouvez consulter ici, reste que le titre des Daft Punk se caractérise par deux éléments particuliers qui ont paradoxalement fait le succès du morceau : la répétition et un anglais approximatif.

Une des premières caractéristiques de ce tube repose en effet sur la répétition. Tout comme un autre titre, Happy, de Pharrell Williams qui partage d’ailleurs la tête d’affiche avec les  Daft Punk pour Get Lucky. Cette répétition participe finalement à faire entrer les auditeurs dans une spirale propre à la musique pop, motivante et inlassable.

L’auteur nous rappelle aussi que les Daft Punk sont francophones. A ce titre, ils utiliseraient un peu trop de « good » mais pas toujours au bon moment. Cette déformation de l’usage participe finalement à un effet d’entrainement des mots et ainsi, au succès de la chanson.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité