L’Amiga 500 presque ressuscité !

L'Amiga 500 presque ressuscité !

Amiga 500 ? Atari ST ? La lutte était terrible entre ces deux monstres des années 1980. Pourtant, aujourd'hui, c'est bien le premier qui est en passe d'être ressuscité grâce au Armiga Project, dont la campagne de financement a commencé tout récemment. Présentation.

Produit par Commodore, l’Amiga 500 fait assurément partie des machines les plus emblématiques de l’histoire de l’informatique. Le nom d’Armiga vient de l’architecture choisie – ARM donc -, ajoutez-y une version Android 4.2.2 pour l’émulation et vous voilà bien équipé.

Pour le reste, on retrouve un lecteur de disquettes – pour transférer les jeux de l’époque sur carte SD -, un processeur ARM dual-core « puissant » (nous n’en savons pas davantage), deux ports USB, un slot SD, un port Ethernet et une sortie HDMI.

La campagne Indiegogo court jusqu’au 20 Mai et espère amasser quelques 140 000 dollars. Malheureusement, les débuts semblent un peu laborieux, seuls 12 000$ ont été récoltés depuis le 21 Mars. Intéressé, l’Armiga vous coûtera une centaine d’euros (sans les frais de port). Date de livraison prévue au mois de Novembre 2014.

Tags :Sources :PCWorldCampagne Indiegogo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Belle idée mais à mon gout qui arrive bien trop tard !
    Aujourd’hui les jeux Amiga ou même Atari (j’ai eu un 520STe puis un A600), ne sont plus qu’une légende…
    Même le superbe « Another World » de l’époque, qui existe maintenant sur Android et PC, n’arrive plus à me pousser à l’achat…
    Alors investir 100€ dans une machine émulateur… Une tablette aujourd’hui est aussi Dual voir Quad-core… et fonctionne sous Android 4.2.2 ou +.
    D’ailleurs si on s’est limité à Android « 4.2.2 », ne serait-ce pas un signe indiquant que le CPU « puissant » n’est qu’un CPU « chinois » (Mediatek ?) dont le code n’as toujours pas été écrit pour KitKat ?

  2. Je suis d’accord avec cette mode du vintage seulement voilà quand je vois un vieux Nokia vendu à 80 euros (au même prix autant s’acheter un smartphone low-cost), je trouve ça tellement excessif que je préfère garder mon vieux portable le plus longtemps possible. Si des produits qui ressortent sont à peine un peu plus cher que l’occasion ça pourrait mieux marcher.

  3. Je crains aussi qu’il soit trop tard et la légende est bien mieux conservé dans nos mémoires que dans un boitier revival, j’ai toujours mes 2 amiga 500 et 1200 en état de marche, mais honnêtement je préfère me souvenir des moments passés dessus que de les rallumer, ils ne soutiennent plus la comparaison avec le moindre smartphone de la maison.
    Gloire à l’Amiga. (et au commodore 64, tant que j’y suis)

  4. Je suis pas aussi défaitiste que les avis si dessus (les musiques Amiga sont terribles même encore aujourd’hui) mais quitte à faire dans le rétro autant avoir un vrai A500 sous la main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité