Vous ne voudrez plus atterrir à Birmingham !

Vous ne voudrez plus atterrir à Birmingham !

Si l'avion est un moyen de transport rapide et sûr, il n'est bien évidemment pas exempt d'accidents et autres petits soucis techniques. Les aéroports non plus ne sont pas tous logés à la même enseigne. A en juger par cette vidéo, vous ne voudrez probablement plus atterrir à Birmingham !

Situé à quelques kilomètres de Birmingham, l’aéroport BHX n’est que le septième aéroport du pays. Il y a donc relativement peu de chances que vous ayez l’occasion d’y atterrir… et c’est tant mieux dira-t-on !

Si l’on ne se réfère qu’à cette seule vidéo, atterrissages comme décollages y sont particulièrement difficiles dès que l’hiver est là. Jugez plutôt !

Voici certains atterrissages et décollages dans des conditions de vent difficiles cet hiver à l’aéroport BHX (un hiver record pour ses vents très puissants). Regardez le balancement des ailes en réponse aux turbulences.

Sur les cinq “approches manquées”  montrées dans la vidéo, trois ont conduit à un déroutement vers un autre aéroport, deux ont dû tourner en rond pour atterrir “normalement” à la seconde tentative.

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. nan nan le plus emmerdant sur cette piste, c’est que la finale doit coller pile poile avec un plan de descente ne visant pas necessairement le seuil de piste, mais plutot entre les relentisseurs ^^

      … si vous m’cherchez hein.

      mais ouai, j’en ai fait des pires des approches ^^ comme on dit dans l’jargon du metier.

      “Putain ca souffle sa mere la race de sa grand mere”

  1. Enfin un aéroport amusant pour les pilotes 😉
    Quand on voit ces images, on se dit que les avion sans pilotes c’est pas encore pour demain.

    1. Le pilotage automatique est parfois bien plus doué que les pilotes.
      Bien des appareils commerciaux sont capables d’atterrir en pilotage automatique.

  2. Chaque modèle d’appareil a des limites bien définies dans ses possibilités d’atterissage par vent de travers. Sur piste sèche ou mouillée, en fonction de la vitesse du vent et de l’angle d’attaque du vent.

    Mais les pilotes sont soumis aussi aux pressions de rendement économique de leur compagnie et vont essayer d’arriver à destination et évitent au maximum de dérouter leur appareil.

    Après, les vies sont en jeu, celles des passagers comme la leur et il relève quand même du bon sens de respecter les limites imposées par leur appareil.

    Quant à la piste là, sympas les cassis.

  3. Sympa ce petit vent de travers, moi je dis ça mais si tout ces pilotes avait fait du D112 à Brest, Albert ou dans d’autres coins de notre doux pays ou les pistes ne sont pas forcément orientées face au vent dominant, ils arriveraient à nous faire de beaux atterrissages, parce que la y a pas a dire ou ils essayent d’atterrir en dehors des spécifications de l’appareil ou certains ne sont pas très doués !
    Effectivement la piste présente un beau profil ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité