Indiana Jones existe, il vient d’être arrêté par le FBI !

FBI

L'aventure, la recherche de trésors perdus, rester en vie coûte que coûte face à tous ces pièges et autres chasseurs de reliques qui ne reculent devant rien. Un programme qui plairait à bon nombre d'Indiana Jones en herbe. Le FBI vient d'arrêter un archéologue amateur qui s'était constitué une sacrée collection.

Plusieurs milliers d’artefacts d’Amérique, de Russie, de Chine et de bien d’autres cultures, parmi lesquels des crânes humains, des têtes ratatinées, des centaines de têtes de flèches, un fusil censé avoir servi lors de la dernière bataille du Général George Armstrong Custer, un morceau de béton issu, semble-t-il, du bunker dans lequel Adolf Hitler s’est suicidé, un crâne de crocodile fossilisé… La maison de Don Miller dans l’Indiana – coïncidence ? je ne pense pas ! -, 91 ans, était un véritable musée, à tel point d’ailleurs qu’il le faisait régulièrement visiter aux intéressés.

Si le FBI s’est emparé de la collection, il n’est pas encore prouvé que l’homme soit dans l’illégalité, la législation concernant les artefacts culturels étant très complexe et les acquisitions s’étalant sur près de 80 ans. Il faut maintenant répertorier et identifier la moindre pièce, ce qui devrait réclamer plusieurs jours à l’équipe d’une centaine d’agents travaillant actuellement sur l’affaire…

Tags :Sources :The Verge
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. “Sa place est dans un musée”.

    L’une des plus grandes répliques de Junior. Alors non, ce n’est pas un Indiana en herbe, vu qu’Indiana Jones ramenait tout les artefacts à son université. Et pas à la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité