Honda veut commercialiser une voiture à hydrogène dès 2016

Honda veut commercialiser une voiture à hydrogène dès 2016

Si, aujourd'hui, les voitures électriques ne manquent pas d'intérêt, elles souffrent aussi d'un sérieux handicap : une faible autonomie. Une alternative très crédible, la voiture à hydrogène. Il faudra encore ceci dit de nombreuses innovations pour pouvoir commercialiser pareil véhicule. Honda a décidé de prendre les devants.

Le constructeur japonais a ainsi rejoint le projet HyFive (“Hydrogen For Innovative Vehicles”), un vaste programme européen de 31 millions de livres (37,5 millions d’euros). En partenariat avec des fournisseurs d’hydrogène, des consultants en énergie et des industriels du monde entier, l’objectif est de produire 110 voitures à hydrogène et quelques stations de recharge d’hydrogène.

Rappelons que ces véhicules n’émettent que de la vapeur et peuvent diminuer leur consommation par deux par rapport aux véhicules électriques actuels, leur offrant une autonomie pouvant atteindre les 650 kilomètres.

Honda n’est pas nouveau dans le domaine, depuis 2008, il travaille sur sa FCX Clarity. Cette nouvelle génération de véhicules devrait voir le jour en 2016, à Londres dans un premier temps. Le maire, Boris Johnson, résume bien la situation actuelle :

Pour vendre cette technologie, il faut montrer aux londoniens, et au monde entier, que ce n’est pas de la science-fiction. En construisant les véhicules et les stations de recharge, en permettant aux gens de les voir en situation, nous serons capables de prouver que l’hydrogène est une solution viable et que Londres est pionnière en la matière.

D’une manière plus générale, HyFive reflète bien la volonté d’innover et de s’installer durablement dans les véhicules zéro-émission du futur. Espérons que le mouvement sera suivi.

Tags :Sources :Pocket-lint
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Les gens veulent une alternative à l’énergie fossile, perso ça fait 30 ans que je me suis dit que les bagnoles c’était crade parce que sur mon vélo je me faisais doubler par des épaves, qu’à l’époque le contrôle technique n’existait pas et que la conso on s’en cognait un peu.

    Les gens sont prêts à changer et investir dans des moyens de locomotion plus propres mais:
    – il faut les véhicules avec le même niveau de confort qu’aujourd’hui,
    – il faut des stations de recharge partout et pas seulement dans 1 ou 2 points du département,
    – il faut que ces véhicules et surtout leur recharge ne coûtent pas cher
    Il va aussi falloir trouver le moyen de produire l’Hydrogène en grande quantité.
    Bref, ce n’est pas gagné mais j’espère que nous verrons des avancées concluantes rapidement car des avancées il y aura, c’est juste une question de temps et le plus court sera le mieux.

    1. La production d’hydrogène consomme au moins autant d’énergie électrique que la quantité d’énergie contenue dans l’hydrogène obtenue. Cette énergie électrique ne tombe pas du cul des vaches, il est produit à partir de charbon principalement puis le reste avec du gaz naturel et du pétrole, seulement 10% viens du nucléaire et 2% viennent du soit disant renouvelable. Dans peu de temps il ne faudra plus s’inquiéter de produire des véhicules ne polluant pas les villes car il n’y aura plus de pétrole pour les construire ou pour produire leurs électricité ou l’ hydrogène. Et si l’on continue de brûler le charbon alors il n’y aura plus de mégalopoles non plus car ils seront tout sous les eaux à cause du réchauffement -cough- on me souffle à l’oreille que officielement il n’y a

      1. pas de réchauffement climatique, ah attend si en fait. Quand l’Angleterre reste sous les eaux pendant des mois là on ne peut plus cacher le problème avec la propagande.

  2. J’avais déjà vu la FCX Clarity en salon, et vu des reportages qui précisent qu’elle est déjà utilisée en Allemagne. Par contre, les bornes de rechargent sont extrêmement rares…
    Mais faire le plein ne revient pas cher du tout (d’après mes souvenirs) et la FCX est très confortable!
    L’autonomie atteint les 450km. On n’est pas encore au niveau de performance des voitures thermiques, mais c’est déjà pas mal du tout!

    A savoir que la France est très frileuse quant à l’utilisation de telles technologies, à cause des risques liés aux propriétés de l’hydrogène… Mais d’après Honda, il faudrait une collision avec un train pour fissurer le réservoir (je dis bien d’après Honda).
    Autre soucis, comme dans la Honda CRZ (hybride), le coffre est ridiculement petit…

    Voila un petit test: http://www.caradisiac.com/Un-vehicule-a-pile-a-combustible-qu-est-ce-que-c-est-36321.htm

    1. C’est assez rassurant parce qu’effectivement l’hydrogène doit être stockée à très haute pression (je n’ai plus le chiffre en tête mais je crois que ça approchait les 150bars).
      Au passage on notera quand même que pour mieux noyer le poisson la techno hydrogène s’appelle “pile à combustible” franchement avec un nom comme ça si ça ne vous évoque pas un bagnole qui tournerait au charbon…

      1. l’hydrogène est très difficile à conserver longtemps car il se diffuse à travers tous les matériaux (c’est l’atome le plus petit).
        Il faudrait dans l’idéal, entourer le conteneur d’hydrogène d’une couche de gaz à la même pression que l’hydrogène.

  3. Ce existe depuis plusieurs années déjà aux usa .Enfin bon ptet que ce ne sont que des essais vu la rareté des pompes pour les réalimenter .
    Le meilleur sera quand elle seront garées dans des garages souterrain et qu’une voiture aura un souci technique , avec toutes les autres on aura le droit à un exceptionnel feu d’artifice , un fait divers qui fera la une des journaux et une rubrique nécrologique tiptop .
    Ce sera la bombe à hydrogène du pauvre .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité