Un océan immense au centre de la Terre

nature ringwoodite

Attention, si cette découverte est confirmée, il va falloir modifier nos livres de géographie : il y aurait un immense océan dans les entrailles de la Terre. Oui, oui. Et il serait tellement immense qu’il pourrait contenir autant d’eau que tous les océans réunis. Vous avez bien lu.

J’avais raté cette info qui a été publiée le 12 mars dans la revue Nature, mais elle est tellement importante que je ne résiste pas à l’envie de la partager avec vous. Peut-être que vous l’avez ratée aussi. Des géologues de l’Université d’Alberta  annoncent avoir trouvé la preuve de présence d’eau à 500 km de profondeur !

Leur preuve ? C’est un petit diamant de 5 mm bourré d’impuretés et qui n’a donc aucune valeur marchande. Trouvée au Brésil, la petite pierre pas si précieuse renferme une surprise géologique de taille (ah, ah). Il renferme quelques microns de ringwoodite !

De ringwoo-quoi ? Pour bien comprendre, il est temps d’expliquer ce qu’est la ringwoodite. La ringwoodite est un minéral qui a la capacité d’enfermer des molécules d’eau. C’est Ted Ringwood qui a émis en premier la théorie qu’il existerait une couche entre 400 et 600 km de profondeur très riche en olivine et en eau ! Pour appuyer sa théorie, il a reconstitué en laboratoire les températures et les pressions extrêmes qui règnent dans les entrailles de la Terre. Et des chercheurs sont parvenus à transformer l’olivine en un cristal qu’ils baptisèrent ringwoodite en hommage à Ted. La ringwoodite a été synthétisée en laboratoire et elle a même été découverte dans des météorites.

nature ringwooditeAinsi, ce que l’équipe du docteur Graham Pearsons a découvert, c’est le premier cristal de ringwoodite naturelle provenant des entrailles de la Terre ! Et en plus, il contient de l’eau, et en quantité importante pour un cristal soumis à des pressions si extrêmes. La théorie veut que cette couche située entre 400 et 600 km de profondeur contienne 60% de ce cristal ce qui représenterait la même quantité d’eau que tous les océans réunis. Pour récupérer l’eau présente dans ce cristal de roche, il suffit de le chauffer à pression ambiante. Et on obtient de l’olivine et de l’eau.

Ne rêvez pas, avant de pouvoir atteindre cet océan souterrain situé à 400 km de profondeur, de l’eau aura coulé sous les ponts, car nous ne sommes jamais parvenus à forer au-delà de 12 km de profondeur.

Tags :Sources :NatureFrance Info
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « des chercheurs sont parvenus a transformé  » … transformer « er », et j’ai même un doute sur parvenu « u »

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Pour transformé, çà peut arriver. Pour parvenus, c’est ils donc pas de souci. Ensuite, si tu veux critiquer quelqu’un, ne critique pas Norédine car c’est sans aucun doute le meilleur rédacteur de Giz.

  2. Le diamètre de la Terre étant de plusieurs milliers de kilomètres, je ne vois pas pourquoi quelque chose de solide ne se trouverait pas au-delà de 500 kilomètres.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  3. Merci pour cet article ! Et oui, ce qui est sûr, c’est qu’on est très très loin de connaitre « intégralement » notre bonne vieille planète…
    Je pense notamment au lac Vostok, ou encore à la « grotte aux cristaux », située à 300m sous terre, à Naica, au Mexique… Pour l’instant, c’est la seule « géode » gigantesque qu’on ait découvert ( Jules Verne doit être aux anges… des cristaux de gypse de plusieurs mètres !! ) mais je suis convaincu qu’il y en a une multitude qui ne « demandent » qu’à être découvertes… Et pourquoi pas avec d’autres types de cristaux… :’)

  4. On en arrive à cette histoire de voyage au centre de la terre , comme les légendes du monde intérieur, qui aurait trouvé une voix en 1947 par un Officier US , mais là c’est une autre histoire

    qui sait

    1. Cherchez le rapport entre Rumold Mercator (1545 – 1599 , explorateur et cartographe), Edmond Halley (1656 – 1742, astronome et ingénieur britannique), Jules Verne (1828 – 1905, écrivain français) et Richard Evelyn Byrd (1888 – 1957, explorateur polaire et aviateur américain de l’US Navy ayant le grade de contre-amiral) par exemple… parmi d’autres et vous vous rendrez compte que cette information est très sérieuse…

  5. intéressé!! nombre de civilisations anciennes parlent du déluge, lequel fait rigoler pas mal de gens. Or la bible dit « toutes les sources du grand abîme jaillirent ». cette phrase qui semblait ne pas avoir le début du bon sens trouve une explication scientifique.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  6. Ce qui est frappant c’est l’extrapolation abracacadabrantesque entre la découverte de quelques molécules d’eau dans un petit diamant, et un pseudo océan situé à 500km de profondeur, là où règnent des températures de plusieurs milliers de degrés et des pressions énormes.
    Personne ne pourra jamais y aller voir, et la proximité du 1er avril laisse dubitatif !

    1. Ce qui est frappant c’est le manque de compréhension (ou la volonté de ne pas comprendre) du texte !
      Les chercheurs estiment que quelques micromètres cube d’eau dans un crystal multiplié par les millions de mêtre cube de crystal équivaut à un volume d’eau aussi important que toute l’eau en surface.
      Bien entendu il faudra extraire l’eau des crystaux.

  7. Le mot océan est très mal choisit, cette découverte suppose uniquement une immense nappe d’eau souterraine. Donc de l’eau contenu dans la porosité de la roche, le terme océan est uniquement une comparaison en terme de quantité. De plus, cette eau comme les autres aquifère de grande profondeur est inexploitable car trop chargé en sel minéraux.
    Pas de quoi en faire tout un tintouin!!!

  8. « Ocean » est un terme trop vague pour comprendre ce genre de découverte. Il faut d’abord poser les faits scientifiques.
    Nous habitons une planète sèche. Toute l’eau de la planète en surface ne représente que 0.06% de la masse de la terre. Il y a plus d’eau sur des satellites comme Europe ou Titan que sur la Terre.
    Notre chance c’est qu’on croyait que toute l’eau de la terre était en surface, cette découverte veut donc dire que dans la roche sous nos pieds, il y a aussi de l’eau.
    Cela ne change quasiment rien. cela amène juste l’ensemble de l’eau sur terre qu’a 0.1 % de la masse de la terre. Nous habitons une planète ROCHEUSE SECHE.
    Cela se rapproche d’une théorie Astronomique comme quoi l’eau n’a pas été amené sur terre par les comètes, mais par les astéroïdes au sein de la roche.

  9. Je découvre grâce à votre article que le centre de la terre aurait de l’eau et est à 400 / 600 Km de profondeur.
    C’est formidable comme tout change.
    Autrefois, le centre de la terre était en moyenne à 6 371 Km de profondeur.
    400 / 600 Km de profondeur était situé en limite du manteau supérieur et de la croûte terrestre sous nos pieds.
    Tout change, tout change !

  10. Bonjour,

    Il y a une théorie de la terre creuse (dont l’entrée se situerait à un des deux pôles. Voir à ce sujet le site d’Anton Parks). Jules Verne était-il un visionnaire ? Ce qui fait que la découverte de ce diamant ne m’étonne pas. Quant à sa situation en profondeur, soit 500 km, l’article ne dit pas si la personne qui l’a trouvé est un spéléologue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité