Devenez Dieu en étant écolo… ou non

nurture

Votre consommation énergétique est-elle destructrice ou bienfaitrice ? Et si pour le savoir, vous faisiez souffrir un être vivant ? C’est l’idée (pas si saugrenue) qui a traversé la tête du designer Angelo D’Onofrio. Si les économies d’énergie permettent de sauver la planète, pourquoi vos réductions énergétiques ne permettraient-elles pas de sauver une plante ?

Nurture est une sorte de gros pot de fleur qui surveille votre consommation énergétique. La quantité d’eau que la plante reçoit dépend entièrement de l’énergie consommée. La plante reçoit peu ou pas d’eau quand vous consommez trop, et elle est arrosée quand vous parvenez à réduire votre consommation.

Cette incarnation vivante de la consommation énergétique a le mérite d’être ultra-pédagogique. Si votre plante survie, vous participez au sauvetage de la planète. Si elle meurt, bravo, vous consommez trop et en plus  vous êtes un tueur de chlorophylle. Pour l’instant, il s’agit uniquement d’un concept écolo-divin. Mais qui sait, peut-être qu’il verra le jour…

nurture  nurture

Tags :Sources :Yanko DesignVia :YouTube
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. j’espère que la plante utilisée se mange, autrement ce serait de l’eau gaspillée à l’arroser.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. franchement nul, y a des type qui ont bossé la dessus ?????? et d’autre c.. qui ont fabriqué le produit.

    Sa fait peur.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  3. et le machin pour calculer la consomation, ca se fait par l’operation du st esprit ? ou carrement par un module electronique alimenté par un transfo branché directement sur le 22O 😀 qui à un rendement d’au plus… oula 5/10% ^^

    1. non ça sera directement connecté aux nouveaux compteurs edf Linky :) un coup de wifi et hop, conso en temps réel
      ah les designers et leurs concepts … au lieu de concepter faut créer !!

  4. ‘Si votre plante survie’ vs ‘si votre plante survit’

    On ne voit pas vraiment le lien avec le divin, s’il s’agit du pouvoir de vie ou de mort sur un être vivant, depuis assez longtemps des êtes vivants ont ce pouvoir, bien avant l’apparition de l’humain…

    La consommation de l’appareil lui-même est très probablement intégrée à la consommation globale donc ce n’est pas là que réside la problème, car il y a fort à parier que cela ne représentera qu’un infime pourcentage de cette consommation globale.

    Concernant l’eau, toutes les plantes arrosées ne sont pas mangées, il faut la considérer comme toutes les plantes d’agrément (ce qu’elle est en plus de servir de jauge vivante) donc soit on supprime toutes les plantes d’agrément (je n’y crois évidemment pas et d’ailleurs je ne le souhaite pas) soit on considère que son arrosage est OK.

    Non le vrai PB c’est qu’en ne surveillant que sa conso globale on ne se rend pas compte de ce qui consomme beaucoup. Chaque plomb, chaque prise, chaque appareil devrait pouvoir être jaugé.

    Si je sais que mon téléviseur en veille me coûte tant de différence sur le mois et sur l’année par rapport à ce qu’il me coûte si je l’éteins systématiquement, il y va plus de chance pour que je réagisse.

    Si je sais que le frigo coûte tant de consommation réglé au max et tant de moins réglé moyen …

    Etc …
    C’est en connaissant les conséquence de chaque acte (achat, pratique quotidienne, etc …) qu’on pourra vraiment ajuster ses pratiques et ses achats.

    Et quand je parle de coût, ceux qui ont un sens écologique développé traduiront coût écologique. Les autres, coût financier, ainsi on est certain que tout le monde se sentira concerné …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité