MH370 : perdu dans un océan de déchets

déchets

Cela fait un mois que le vol MH370 a disparu des radars avec à son bord 239 passagers. Les recherches se sont concentrées dans l’Océan Indien, sur une zone où auraient été captés les signaux des boîtes noires de l’appareil. En revanche, plutôt que de trouver des indices physiques, pour le moment, les secours doivent surtout faire le tri de tonnes de déchets.

Comment les services de recherches peuvent s’être si souvent trompés depuis un mois, pensant trouver des débris de l’avion ? Parce qu’ils sont aveuglés par des tonnes de déchets qui rendent leur travail de tri, depuis les bateaux, avions ou même images satellites impossibles.

Cet accident aura poussé le capitaine Charles Moore, militant écologiste, sous le feu des projecteurs. Ce dernier pointe du doigt le fait que l’avion disparu serait tombé tout près de l’un des cinq tourbillons géants créés dans les Océans du globe par le courant naturel, et rassemblant des tonnes de déchets.

Les territoires de plastique portent aussi des objets plus importants, emportés par les Tsunamis (bateaux, bâtiments, etc.) ou rejetés par les cargos (conteneurs, etc.). L’espoir de retrouver des pièces de l’avion est donc quasiment nul aujourd’hui, un mois après sa disparition.

Tags :Via :mashable
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. on est en 2014 et ils arrivent pas a trouver un avion de plusieurs tonnes…chapeau la technologie!

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. Ils sont bidon. Il faut appeler Les experts Miami ou Les experts Manhattan, en analysant une goute d’eau de l’océan ils auraient retrouvé la trajectoire de l’avion…. lol

  2. non pas tout…mais quand meme une enorme avion disparaît des radars….il est introuvable. ..ça ne choc personne?comme j ai dis on est en 2014 et non en 60 ou 70….c est mon opinion. ..

  3. Un avion qui disparait des radars, sans laisser aucune trace nulle part…

    Des moyens technologiques ultra-performants qui ne n’arrivent pas à repérer un avion dans l’océan.

    Maintenant, on nous dit qu’il est noyé dans un amas de déchets…

    Je trouve que de plus en plus d’éléments amène un trouble qui laisserait croire qu’on nous cache quelque chose…

    Plus elle avance, moins j’y crois à cette histoire d’avion disparu.
    Je pense que soit ils l’ont réellement “perdu” et on nous fais croire que non, sois il l’on eux-même dézinguer pour X ou Y raison, et on nous fais croire qu’il c’est crasher…

    1. Mais oui, c’est les chinois du FBI qui ont enlevés les passager pour leur mettre une sonde anale…
      C’est quoi les moyens ultra performants? Si on était si forts, on ne mettrai pas de balise dans les avions. Vu la taille de l’avion par rapport aux l’océans, c’est pas au premier coup d’épuisette que tu vas le retrouver.
      Un radar ça repère un bout de métal, ca sonne, peu importe si c’est un bout de turbine récemment crashé, ou un vieux contener rouillé a la dérive. vu le nombre de merdes dans les océans, y’a du boulot.
      C’est fou ca, tu as une idée faussée sur leurs (nos) capacités technos, la propreté des océans, et au lieu d’y réfléchir, tu pense au complot direct!
      C’est bien les raccourcis mais ça rend con :)

      1. Déjà je ne fait pas de raccourcis, je ne pense absolument pas au complot direct, et j’ai du mal à croire au complot tout court (peu importe sa nature).
        J’apporte juste mon avis sur le sujet, car comme je le disais, de plus en plus d’éléments troublants s’ajoutes de jours en jours, ce qui me fait réfléchir sur la véracité de tous ce que l’on nous dit.
        Les moyens auxquels je pense sont par exemple les satellites, qui, sois-disant, peuvent repérer un paquet de cigarette dans un jardin, tout ça avec une grande précision (blablabla…)
        Merci de me prendre pour un con avec comment fonctionne un radar, c’est sur que c’est pas avec ça qu’ils vont retrouver un avion, surtout dans l’immensité de l’océan.
        Et avant d’insulter quelqu’un de con, essai de voir plus loin que les propos que tu lis, surtout que je n’affirmais rien dans mon commentaire, je faisais juste une brève “analyse”.

        1. Oh mais je dis juste que faire ce genre de conclusion rapide ne favorise pas le développement intellectuel, de soi et des autres. Après, libre à toi de continuer hein :)

          Les démonstrations des satellites dont tu parle ciblent des endroits déjà définis et mettent en avant la définition de l’image et la précision de déplacement. Chercher quand on ne sait pas ou chercher, c’est foutrement plus difficile !
          Les océans sont immenses comparé à la taille de l’avion (ex: http://www.gizmodo.fr/2014/03/14/gif-avion-pacifique-impossible-trouver.html) , surtout que celui là est sans doute en morceaux, donc ça ne facilite pas la tache au vu des nombreux déchets qui flottent au large. De plus, un avion ça coule, donc espérer le voir du ciel, c’est tendu. Ce qui est inspecté du ciel, c’est surtout des débris les menant à une piste vers l’épave.

          Question complot, les informations que nous recevons viennent de plusieurs sources étrangères et elles sont traduites ET interprétées. Il y a surement des infos que les protagonistes ne souhaitent pas dévoiler, mais il ne s’agit pas nécessairement d’actes de malveillance (problème technique, faute humaine…) et je comprendrai la compagnie qui bride les infos histoire de ne pas trop perdre la face (sans lui donner raison).

      2. On à quand même des dizaines de satellites prenant des photos de chaque parcelles de la terre nuit et jour ! Je suis d’accord on nous cache quelque chose. De plus on entend ici ou là que l’épave serai quasiment localisé, que les recherche sont tout pres du lieu PROBABLE… Que du conditionnel en somme et qui nous dit qu’avec leur radar ils ne capte pas les ondes radio émisent par les dauphins.
        Et sur quelle base se sont-ils mis a cherché a cet endroit précis surtout qu’ils n’ont trouvé aucun débris.
        Encore des sommes folles gaspillé pourquoi n’avouent-ils pas simplement leur impuissance et attendre qu’il reaparaisse ?
        Et Quid des téléphones portables qui continuaient de sonner 2 jours apres le crash ? Avaient-ils tous des Xperia z1 ?

  4. Quand bien même un satellite pourrait trouver une fourmi sur un brin d’herbe, encore faut-il savoir sur quel brin d’herbe regarder. Je pense que pour scruter chaque mètre de l’océan il faudrait beaucoup plus de satellites dédiés à cela. On à du mal à se rendre compte de l’immensité de l’océan, à force de voir la terre sur google earth & co, on oublie qu’elle n’a pas la taille d’une balle de tennis. D’ailleurs la question de l’échelle à été évoquée ici : http://www.gizmodo.fr/2014/03/14/gif-avion-pacifique-impossible-trouver.html. Déjà que parfois retrouver ses clefs est compliqué, alors là…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité