Plus de mails après 18 heures pour les cadres en France ?

fatigue

Le bureau n’est plus le lieu unique des échanges professionnels. Internet et l’arrivée des smartphones ont fait exploser les barrières des horaires pour laisser la place aux sollicitations permanentes (mails, appels et autres alertes numérisées). Cette nouvelle relation au travail pose des questions d’éthique. Or un projet règlementaire est justement en cours sur le thème de la déconnexion des salariés.

Les cadres sont particulièrement concernés par ce projet présenté par le patronat des sociétés d’ingénierie et de conseil et des bureaux d’études, et mené par la CFDT et la CGC. Il porte particulièrement sur les conditions des salariés autonomes travaillant dans le cadre de forfait journalier.

L’objectif serait d’imposer un avenant à l’accord sur les 35 heures, intégrant une « obligation de déconnexion des outils de communication à distance  ». Il prévoit par exemple de règlementer les sollicitations par mail des salariés en dehors de leurs horaires de travail.

Bien que limitée à une typologie de salariés pour le moment, cette prise de décision soulève une problématique propre à un plus large pan de professionnels « connectés ». Si elle se trouve validée juridiquement, elle devrait ouvrir la voie à une harmonisation des droits et obligations de chacun sur ce thème.

Le débat reste malgré tout politique et devrait encore durer plusieurs mois. Il aura en tout cas des conséquences inattendues et notamment le mérite de donner du grain à moudre à certains britanniques. Une journaliste de The Guardian s’est ainsi éclatée à rédiger un post cliché et hypocrite sur les français et leurs habitudes de travail…

Tags :Via :lesechos
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est surtout que la mesure a été mal comprise par les sites anglais/américains !

    http://rue89.nouvelobs.com/2014/04/10/oh-my-god-frenchies-interdisent-les-emails-professionnels-apres-18-heures-251413

    Sur Mashable, j’ai meme lu un article : « It’s Now Illegal to Answer Work Emails After 6 p.m. in France ». Apres les commentaires de plusieurs francais, l’éditeur quasiment complètement réécrit son article et il s’intitule désormais « French Employees Encouraged to Shut Off Email After 6 p.m. »

    http://mashable.com/2014/04/10/france-bans-emails-after-work/?utm_medium=feed&utm_source=feedly&utm_reader=feedly

  2. La France et ses feignants…. ou comment avoir le beurre, l’argent du beurre et toujours se plaindre.
    Tu ne veux pas décrocher ton téléphone après 18h, alors ne fais pas un métier avec des responsabilités, soit fonctionnaire ou caissier. Et pour celui qui ne décrochera pas son téléphone et passera à coté d’une urgence et sera licencié, les caissiers paieront pour son chômage en souriant bêtement.

    Vive la France!. Je suis expatrié et j’en rigole (comme le reste du monde je pense) !

    1. Et si on était simplement efficace pendant le heures de boulot.
      Certains grands patrons (non Français) estiment que travailler jusqu’à des heures délirantes est preuve d’inefficacité…
      Limitons plutôt les réunions stériles pour faire croire que l’on est important. Cela n’empêche pas de donner des coups de collier de temps à autres.

    1. Exactement, # a parfaitement raison.
      Depuis la révolution industrielle, on s’attarde a optimiser les méthodes de travail. Taylorisme, 5S, etc… ne sont finalement que des manières de concentrer une activité productive en un temps réduit. La durée du temps de travail est un élément fondamental dans cette démarche, puisqu’il est impossible d’attendre d’un être humain une attention ou une activité soutenue au delà d’un certain temps quotidien (au delà d’une manière très ponctuelle bien entendue), sans repos du corps et de l’esprit.
      Alors des patrons inconscients ou opportunistes, usant de la naïveté de leurs employés, peuvent bien tenter de tirer sur la corde, sauf que la corde n’est en fait qu’un élastique, il n’y a pas plus de matière quelle qu’en soit sa longueur.
      Une véritable organisation du travail est la clé, un employé reposé est plus performant, c’est un fait, et un employé seul possesseur de sa technique de travail est une porte ouverte vers le dépôt de bilan.

  3. @jeff renseigne toi avant de faire des clichés des fonctionnaires. Je suis moi même fonctionnaire responsable logistique ds un établissement pharmaceutique et je peux te dire que je fini pas à 18h monsieur . Et je commence pas à 10h non plus .

  4. Un peu simpliste comme raisonnement « # », si certaines boîte devait doubler leurs effectifs les coûts serais multiplié par deux et ton pouvoir d’achat divisé par deux. C’est facile d’imaginer un monde ou tout est simple et tout le monde peut bosser 35h par semaine (pause café comprise). Mais dans la réalité, des petites entreprise, des commerçant ou des artisans (entre autre) n’ont pas le choix. Si ton boulanger ne bossait que 35h par semaine avec 5 semaines de congés par an (ou s’il embauchait) tu trouverais que c’est un voleur de vendre son pain aussi cher.
    Mais le raisonnement reste valable, profitons de notre confort et laissons bosser les autres a nôtres place (les enfants chinois par exemple) c’est tellement plus éthique que d’envoyer un mail à 20h (et espérer une réponse).
    Le pire c’est que par expérience, les personnes qui défende ces lois de merde sont souvent celles qui impose a leur prestataires des délais court, un prix bas et une qualité irréprochable, ou qui râle parceque le boulanger ferme a 11h le dimanche alors qu’on a besoin de pain a 12h30.
    La conséquence, plus de boulots en France, plus de sous et donc la crise qui s’intensifie.

    PS : dans mon entourage je connaît plus de personne qui ne trouve pas de personne a recruter faute de compétence que de chômeurs. Le problème viens peut être aussi de la !

    1. En fait les couts sont déjà doubles, a moins que tu fasses du bénévolat et qu’on ne te paie pas les heures supp ?
      Mais si les couts et l’activité sont doubles, il semble tout a fait naturel que le nombre d’employés le soit aussi. C’est même un énorme facteur de sécurité pour l’entreprise, quand tout repose sur une seule personne, quand elle n’est plus là (congés, maladie, accident, parti à la concurrence, etc…), tout s’arrête. Dans une PME, c’est la catastrophe, la clé sous la porte!

      L’exemple du boulanger est parfaitement mal choisi, en tant qu’artisan, il accepte – pour son compte – une cadence de vie des plus merdique, il ne l’impose à personne. Il est d’ailleurs souvent secondé par sa femme à la caisse, essayant effectivement de ne jamais embaucher ‘officiellement’ pour maximiser son profit.
      Pour connaitre la veuve d’un boulanger, la retraite est disons… paisible… et bien avant 60 ans (immobilier locatif en pagaille, valeur du fond de commerce, etc…).

      Pour reprendre le fil du sujet, après avoir bossé dans une usine qui pratiquait les 3×8 (boite inscrite au CAC40), il y a toujours 3 équipes et trois chef d’équipe quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit. Ca ne s’appelle pas les ‘2×12’ et la raison n’est pas que législative.
      Pour que ca fonctionne, il faut de l’organisation et de la planification.
      Et en fait, et bien si, ca fonctionne parfaitement, 8H/jour, ‘pause café incluse’, avec l’intéressement et la participation en prime.
      Le secret est dans le rendement, pas dans la quantité, c’est ce qui fait la différence entre des pays industrialisés et des africains qui travaillent assis en tailleur par terre.
      Avec cette concurrence, celui qui passe son temps a gérer des merdes toute la journée n’a juste pas su les anticiper et paie cette ingérance au prix fort.

  5. AhAH… ce petit jeu d’envoyer un mail le plus tard possible pour que toute l’équipe se dise que le mec en fait plus que les autres.
    Le comble, c’est que ce même mec arrive le lendemain vers 9/10h et touille du café en racontant qu’il à passé sa soirée à bossé jusqu’au déjeuner… Pas si productif au final.

    Heureusement que toute ces vilaines manières sont loin derrière moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité