Envie de retrouver le moral ? Lâchez Facebook !

Facebook

Une nouvelle étude tend à prouver que pour se sentir bien et repartir du bon pied, il faudrait tout simplement... lâcher Facebook !

« Checker » votre fil d’actualité Facebook toutes les demi-heures ne vous aidera pas à aller mieux ou à vous aider à retrouver le moral ! De l’avis des psychologists Christina Sagioglou et Tobias Greitemeyer, de l’université de Innsbruck, s’accrocher au réseau social Facebook aurait plutôt tendance à vous déprimer. Et ce pour au moins une bonne raison : surfer sur les réseaux sociaux donne le sentiment lancinant de perdre son temps :

« Nos recherches pointent du doigt, sur un constat journalier, que des millions de gens se lancent dans une activité jugée comme peu significative  […] qui altére leur humeur. »

L’une des expériences menées sur 123 utilisateurs de Facebook ont du répondre à un questionnaire mesurant leur humeur du moment. Puis leur a été demandé le lap de temps passé sur le réseau social juste après qu’ils aient répondu au questionnaire. Résultat : plus les sondés avaient passé de temps sur Facebook, et moins leur moral était haut.

Une autre expérience, menée cette fois sur des sujets scindés en 3 catégories, l’une à laquelle il fut proposé de passer 20 minutes sur Facebook, l’autre 20 minutes sur la toile en évitant les réseaux sociaux, la dernière à laquelle on a simplement soumis un questionnaire sur le humeur, a donné le même résultat : les sondés ayant surfé sur Facebook et ensuite répondu au questionnaire ont laissé paraître un moral plus bas que les autres sondés.

Alors pourquoi les gens passent-ils autant de temps sur Facebook ? D’ailleurs, on vous pose directement la question : en y réfléchissant bien, vous sentez-vous un peu plus déprimé après avoir surfé sur Facebook ?

Tags :Via :psmag
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Facebook est un outil de gestion de son réseau social … sauf que les gens ont finit par en faire une activité première s’en servant comme une sorte de jeu online :
    C’est un peu comme si on prenait son téléphone portable et qu’on passait son temps dans le répertoire sans jamais appeler personne.

    Forcement c’est déprimant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité