Elle gagne un concours et choisit de faire cloner son teckel

Elle gagne une compétition et choisit de faire cloner son teckel

Bien qu'ayant déjà quelques succès à son actif, le clonage est une technique encore grandement sujette à interrogations. Cela n'empêche pourtant pas certain(e)s aventuriers de tenter le coup. C'est le cas d'une Britannique qui a décidé de faire cloner son teckel chéri, Winnie.

Les chiens, meilleurs amis de l’homme ? Entre Rebecca Smith, 29 ans et Winnie, son teckel de 12 ans, c’est bien plus que de l’amitié, c’est de l’amour véritable. La jeune femme a participé a une compétition, le gagnant remportait une procédure de clonage gratuite par la société coréenne Sooam Biotech.

Comme Rebecca l’expliquait au Mirror : “Nous les Britanniques sommes très proches de nos chiens, alors c’est très excitant. Mon petit saucisson sur pattes est très spécial, mais elle a 12 ans, elle ne sera pas là éternellement. Mon petit ami dit toujours, ‘il faut qu’on la fasse cloner.'”

Voilà qui est fait. Rebecca s’est rendue en Corée pour assister à la naissance, par césarienne, de “Mini-Winnie”. Une aventure qui fait l’objet d’une émission de télévision. A ce sujet, elle déclare d’ailleurs : “Big Winnie est grosse et elle sent mauvais maintenant, mais pas Mini-Winnie. […] J’espère qu’elles se ressembleront beaucoup, parce que ce sont les mêmes.”

Et là, malheureusement, rien n’est moins sûr. Le clonage n’offre aucune garantie de ce genre. Sir Ian Wilmut, l’homme qui a cloné Dolly la brebis, s’avoue “assez sceptique”. Pour l’heure, les deux animaux ne se sont pas encore rencontrés, quarantaine oblige, mais cela ne saurait tarder.

Le mot de la fin revient naturellement à Rebecca Smith :  “Winnie est le meilleur teckel du monde. Elle mourait d’envie d’être clonée parce que le monde serait bien mieux avec davantage de Winnies.”

Tags :Sources :CNET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité