Le gouvernement américain s’autorise à exploiter les failles de sécurité

Barack Obama

Nous vous en parlions ce matin,  Il s’avère que la NSA était bel et bien au fait de l’existence de la faille Heartbleed.  Elle en aurait d’ailleurs profité pour collecter quelques données. Si on ne pensait pas pouvoir voir pire, nous nous trompions. Obama a créé une exception pour la NSA afin de lui permettre d’exploiter les failles de sécurité d'Internet.

Le gouvernement a officiellement déclaré ne pas avoir eu connaissance de cette faille.

 « Si le gouvernement fédéral, y compris la communauté du renseignement, avait découvert cette vulnérabilité avant la semaine dernière, il l’aurait divulguée aux responsables d’OpenSSL. »

Pourtant, le président Obama a donné la permission – dans le cas de la «sécurité nationale et de la nécessité de l’application de la loi » – à la National Security Agency d’exploiter les failles de sécurité qu’elle découvre, sans en alerter les entreprises ou le public.

Ce qui est grave, c’est que ces exceptions sont larges et franchement évasives, une telle décision permet à la NSA d’exploiter une faille comme Hearbleed alors même que le public est sujet à des risques de piratages conséquents.

Bref, si les autorités sont censées être de notre côté, nous allons de désillusion en désillusion.

 

Tags :Sources :NYtimes
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Il n’y a pas d’espionnage ou de complot pour paranoïaques. Simplement, TOUTES nos données sont examinées, revendues, servent à dresser des profils de citoyens et de consommateurs, pas dans le but de faire une sorte de Big Brother, mais de le but de mieux contrôler la population, en manipulant l’opinion publique (La manipulation est la résultante des diverses façons dont le consommateur est influencé) comme par exemple en faisant croire à un choix électoral quand il n’y a que deux partis politiques, ou en faisant croire que tel ou tel dirigeant va changer quelque chose, alors que dans un contexte d’économie mondialisée, la marge de manoeuvre est totalement inexistante.
    Bref, tout ça sert à ce que le péquenot lambda, moi, vous, soit un consommateur docile, qui pense réellement qu’il est absolument maître de ses dépenses, et reparte de l’isoloir en croyant que son choix a un réel impact, le tout sans protester.
    Rien ne change, l’important, c’est que vous croyez le contraire.

    1. Bah dans l’absolu si, c’est un big brother…. Pas forcément en dictature en sens commun du terme.
      De toute façon si on pense pas comme la majorité et si l’on commence à ce poser trop de questions (et surtout les soulever) on passe pour un zouave au casque fêlé !

  2. Hearbleed ? connais pas cette faille !!!

    bon ca fait des mois que ca me chatouille, c’est marrant comme de nos jours un tel foin est fait à propos de prims… qui n’est qu’une vague extension (voire regression à un seul pays) de l’affaire echelon (toujours actif soit dit en passant) d’il y a 15/20 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité