A vendre : Endroit le plus hanté de la Terre

poveglia

Vous aimez les fantômes ? Alors vous allez adorer Poveglia, une petite île déserte dans la lagune de Venise qui sera mise en vente le mois prochain. Ses petits surnoms ? l'île de la folie, Enfer et l'endroit le plus hanté de la Terre.

Et cet endroit semble effrayant. Le problème a commencé à la fin du 19ème siècle, quand Poveglia a servi de point de contrôle pour les navires à destination de Venise. Sauf que certains d’entre eux transportaient des victimes de la peste en 1793.

L’île a été bouclée et transformée en zone de quarantaine et ce, pendant plus d’un siècle. Il va sans dire que beaucoup de ces personnes sont mortes sur place pendant cette période… Pas folichon question réputation…

Il faut dire que convertir le lieu en hôpital psychiatrique en 1922 n’a pas aidé les choses. Les rumeurs allaient bon train, les docteur pratiquaient beaucoup de lobotomies, effectuées notamment par un médecin qui avait été rendu fou par les fantômes. Il se jettera plus tard du clocher de l’hôpital.

Ces jours-ci, Poveglia est assez calme… En effet, abandonnée depuis les 50 dernières années, seuls quelques chasseurs de fantômes aiment faire le pèlerinage. Le gouvernement italien offre maintenant un bail de 99 ans à qui aura le courage de prendre la relève.

Aucune information de prix n’est encore disponible, et bien sûr, vous pourriez avoir à effectuer un exorcisme ou deux, mais bon, rien n’est parfait.

Tags :Sources :Telegraph
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. L’endroit le plus hanté de la terre ? Pas sûr. Il y a pire. (les catacombes de paris sont réputées aussi)

    Les chasseurs de fantômes… J’ai vu une vidéo là dessus, ils s’affolaient pour le moindre bruit lorsqu’ils visitaient l’édifice. Bruit pouvant facilement être causé par des rats de passage, ou alors le vent qui s’engouffrait dans les vitres cassées.

    J’aimerais bien visiter cette île un jour quand même. Sans verser dans l’hystérie de deux pseudo journalistes.

  2. “Le problème a commencé à la fin du 19ème siècle, (…)des victimes de la peste en 1793.”

    Il y a un problème :-/, c’est plutot à la fin du 18ème non ?

  3. “les docteur pratiquaient beaucoup de lobotomies”

    Les docteurS peut être non ?

    Et concernant la pauvreté du contenu, c’est à croire si nous lecteurs n’avons pas passé plus de temps à lire, que l’auteur de cet article à le rédiger …

  4. A ce jour, il y aura eu aucune preuve réelle de la présence de fantôme sur notre planète…pourtant il y a pas mal de photos ou de vidéos mais bizarrement c’est comme pour les OVNIS, les clichés ou vidéos sont toujours de mauvaises qualités, pourtant on vie au fullHD sur les caméras ou appareils photos

      1. ah bon on a des preuves?? un scoop! toutes ces histoires c’est pour les faibles d’esprits… c’est fascinant comme l’Homme a toujours besoin de croire en des trucs aberrants comme si la réalité n’était pas satisfaisante.

  5. Mais si on a ses preuves des fantômes ! Regardez la chaîne du sénat et tous ces sièges vides à l’assemblée nationale bien qu’on finance les occupants, ça fait froid dans le dos !

  6. Parfois, les légendes urbaine modernes trouvent leurs enracinement dans l’histoire … mais ce n’est pas le cas de l’île de Poveglia sur laquelle des légendes ont surgi qui n’ont rien à voir avec son histoire.

    Histoires de fantômes de victimes de la peste, des histoires d’hôpitaux psychiatriques, des médecins fou et suicidaire sont légions sur des sites anglophones de chasseurs de spectres, et la presse britannique n’a pas été chercher ailleurs ses sources d’informations, inondant les tabloïds d’articles racoleurs sur “l’État italien qui vends une île maudite”. Suivi, comme toujours, par la presse francophone.

    Seulement voilà, d’après les études menées par Davide Busato, Poveglia n’a jamais eu ces usages dans sa longue histoire !

    L’île n’a pas été utilisé comme mouroir lors des grandes pestes comme cela s’est produit au Lazzaretto Vecchio et au Lazzaretto Nuovo, n’a jamais été utilisée comme hôpital psychiatrique à la manière de San Clemente et San Servolo … la seule malédiction de l’île de Poveglia est celle de son abandon par les hommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité