L’Institut Pasteur a égaré des tubes du virus du SRAS !

L'Institut Pasteur a égaré des tubes du virus du SRAS !

C'est une nouvelle plutôt inquiétante que nous apprenons aujourd'hui. L'Institut Pasteur a récemment contacté l'agence du médicament (ANSM) après avoir constaté la perte de plusieurs tubes contenant des fragments du virus du SRAS. L'agence a immédiatement déclenché une enquête.

Avant de céder à la panique, il convient de préciser que, selon l’Institut Pasteur, il n’y a “aucun potentiel infectieux”. La perte de ces tubes – leur nombre n’a pas été précisé par l’Institut – aurait été constatée “dans le cadre des procédures d’inventaire réglementaires habituelles”, elle résulterait d’un “défaut de traçabilité sur certains échantillons”. Après une “enquête approfondie” interne, l’Institut Pasteur a décidé de prévenir l’ANSM, l’enquête a conduit “à des investigations sur place, dans le laboratoire concerné, du 8 avril à ce jour”.

Si les experts des autorités sanitaires ont évalué, “au regard des éléments disponibles et des éléments connus de la littérature sur la survie du virus SRAS”, le potentiel infectieux de ces tubes comme “nul”, il faut tout de même rappeler qu’une pandémie du syndrome respiratoire aigu sévère avait, en 2003, touché plus de 8 000 personnes, causant la mort de quelques 800 individus.

Tags :Sources :Le Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité