Une avancée majeure vers le clonage humain !

clones

Après ce weekend de trois jours, la reprise est comme qui dirait, difficile (Si vous êtes en vacances, merci de ne pas le spécifier...). C'est à ce moment précis qu'un clone de vous-même ne serait pas de refus. Coup de bol, la recherche n'a jamais été aussi proche d'aboutir à ce résultat.

Seuls Raël et Dolly peuvent se vanter d’avoir mis un pied dans le monde du clonage (notez que Dolly, en 1996, au moins, n’a pas menti). En effet, il est relativement facile de cloner des cellules souches adultes dans le cas d’animaux simples que le mouton. Pour l’homme, c’est une autre paire de manches.

Des scientifiques de l’Institut de recherche de Los Angeles et de l’Université de Séoul ont fait un pas vers clonage humain. L’année dernière, ils ont créé des cellules souches en laboratoire à partir de cellules de peau de bébé, le hic restait de savoir si oui ou non, elles seraient évolutives avec l’âge.

Cette année, ils ont donc poursuivi leur expérience en empruntant le noyau de cellules de peau d’un homme de 35 ans et d’un autre de 75 ans. L’équipe a placé ces noyaux dans un ovule non fécondé et énucléé. Un petit choc électrique a déclenché la division cellulaire, ce qui a créé un blastocyste ! Le stade du développement embryonnaire précoce des mammifères… Aussi, avec la fécondation in vitro, notre blastocyste pourrait être implanté dans un utérus, où sur le papier, il finirait par devenir un foetus…

Ce résultat ne signifie pas que les bébés clonés seront parmi nous de sitôt. L’embryon résultant manquait de certains types de cellules vitales et n’aurait pas « pris » dans l’utérus. La difficulté de créer des embryons qui se développent in utero est, en fait, la principale raison de l’échec du clonage sur les singes. Imaginez des humains…

Car nos scientifiques n’en sont pas encore à jouer à Dieu… Cette expérience particulière ne visait pas à cloner un être humain, mais à avancer dans le clonage thérapeutique. Cette nouvelle technique pourrait être utilisée pour cultiver des cellules souches adultes pour n’importe quel tissu du corps humain. En considérant que le processus ait fonctionné sur un sujet de 75 ans, même les personnes âgées pourraient obtenir de nouveaux tissus régénérés…

Sources :Cell
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bientôt des clones de notre BEN national …
    Ce qui est bien, c’est fini les plombages ou fausses dents, suffira bientôt de refaire la vrai abimée, voir refaire un membre détruit lors d’un accident.

    1. J’avais lu un article il y a des années de ca ou les chercheurs arrivaient a faire repousser les dents des souris. Le principe pouvait s’appliquer à l’homme cependant, parait il que la douleur de la repousse d’une dent chez un adulte serait insupportable… depuis je n’ai plus rien lu a ce sujet. Peut etre certains lobby ont t(il fait pression également…

  2. En quoi un mouton est plus complexe qu’un être humain, au niveau physique j’entends. Si on peut cloner une brebis on peut cloner un humain. Seul l’étique nous l’empêche.

  3. salam chalom salut pour tous les tollerents qui ne bloque pas mon face book car mon mot de psse derenge des gents pleas prler avec eux allah alwatan almalik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité